La cérémonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cérémonie

Message par Osiris le Dim 11 Mai 2008 - 0:22

Nous sommes en l’an 1395 selon le calendrier chrétien. Damas est sous la coupe du sultan mortel al-Adil, deuxième héritier de feu Salah al-Din. La saison des moissons est déjà passée et Damas est écrasée par une lourde chaleur. Les nuits deviennent plus « vivables « que les journées et les mortels n’hésitent pas à décaler leurs activités la nuit afin de profiter de l’air un peu plus frais.

Vous êtes tous conviés à la cérémonie de présentation des vampires nouveaux dans la ville (ou encore trop jeunes pour avoir été déjà conviés à la cour du sultan vampire). la cérémonie se déroulera dans une artère secrète de La Madrasas (école de loi et de religion islamique) de la mosquée Umayyade. Les rumeurs prétendent que trois vampires seront présentés au sultan darshuf ce soir. Il est très rare en effet qu’autant de nouveaux membres soient présentés à la fois. Vous ne savez pas si cela sera à votre avantage ou non. Vous vous préparez chacun à votre façon pour faire bonne impression auprès de la cour et de son souverain . décrivez comment vous vous y prenez : les préparatifs, votre apparence et votre tenue vestimentaire, les personnes qui vous accompagnent, le trajet vers le lieu de la cérémonie, et votre arrivée devant la porte principale de la Madrasas.





En chemin, vous passez sous les colonnades de la mosquée Umayyade, en voici un bref descriptif dont vous pourrez vous inspirer pour votre rp :



La mosquée Umayyade

C’est non-loin de la Madrasas de la mosquée Umayyade que se trouve la tombe de Salah al-Din (saladin, le libérateur de jérusalem, celui qui repoussa les chrétiens). Alors que vous arpentez les rues structurées de cette partie de la ville, vous passez sous les colonnades de la mosquée Umayyade. C’est certainements l’endroit le plus magnifique et le plus enchanteur de Damas. Vous ne pouvez vous empêcher de contempler (avec vos différentes façons de voir les choses cependant), l’architecture impressionnante de ce monument…





La mosquée Umayyade est la construction par excellence de Damas. Elle fait ressembler tous les autres bâtiments (sauf la citadelle) à de minuscules édifices C’est la première grande mosquée de l’Islam. Le bâtiment existait plusieurs siècles (voire un millénaire) avant l’Islam. C’était alors un temple géant dédié au dieu Haddad et plus tard, à Jupiter-Haddad.



La mosquée Umayyade fut la première à intégrer des minarets, un mithrab (où alcôve de prière faisant face à La Mecque) et une fontaine d’ablutions. Ce modèle original inspira les mosquées qui seraient ensuite construites. Les murs extérieurs font environ 300 m sur 450 m avec une tour à chaque coin. L’intérieur est couvert de riches tapis et la cour intérieure est décorée de la plus grande mosaïque au monde. Étant donné que la structure fut construite à une époque où les architectes arabes ne maîtrisaient pas encore les techniques d’ingénierie actuelles, ils se fondèrent sur l’architecture byzantine et réutilisèrent les colonnes doriques pour soutenir l’arcade de la cour et la haute voûte intérieure. Avec sa forêt d’arches et de colonnes, ainsi que son dôme impressionnant posé sur le bâtiment lui-même (et qui domine la moitié sud de la mosquée), la Mosquée Umayyade possède une splendeur à faire pâlir de honte la plupart des cathédrales.



………………..





Une fois sortis des effets envoûtants de la splendide mosquée, vous n’avez plus longtemps à marcher avant d’arriver sur le parvis de La Madrasas où se déroulera la cérémonie. Souvenez-vous que vous ne connaissez encore personne, à part vos proches présents dans vos préludes respectifs.



Voici une description de ce que sont les Madrasas à la fin du 14ème siècle :





La Madrasas de la mosquée Umayyade

Les madrasas, ou écoles de loi, sont répandues à Damas et leur nombre croît régulièrement. On en compte actuellement 15. Construites sur la propriété privée des riches et de l’élite, ces établissements sont des lieux de connaissance, mais leur importance va bien au-delà de cette description simpliste. Les madrasas existent grâce à la charité d’un donateur, généralement un amir, un a’yan ou d’un Ray’een al-Fen comme Darshuf. En retour, les madrasas offre à la famille qui la patronne une certaine influence politique, religieuse ou sociale. Deuxièmement, ces instituts attirent des érudits et des hommes instruits, qui servent d’une certaine façon la famille ou Y amir responsable de l’école. Troisièmement, en faisant proclamer une madrasa waqf (ou fondation religieuse), la famille conserve un certain contrôle sur la propriété après la mort du patriarche. La mort, l’enterrement et l’après-vie sont tellement importants pour les Damascenes qu’ils bâtissent des tombeaux pour eux et leur famille dans les madrasas. Il n’est pas rare pour un mécène de reposer dans une crypte dont les fenêtres donnent sur la rue. :



Les madrasas sont simplement construites avec du basalte noir, de la pierre calcaire blanche et du marbre (quand la famille peut se le permettre). La porte principale, ouvragée, donne sur la cour centrale où quatre portails (iwans) donnent accès aux salles de prière et d’étude Les chambres des étudiants sont de petites cellules situées au premier étage, tandis que le deuxième abrite les salles de classe, les chambres des érudits et des professeurs, ainsi que les quartiers de la famille résidente.



La porte de la madrasa

Cette porte est étroitement gardée par 7 Wafadiyya, ou cavaliers kurdes provenant des tribus proches. Les kurdes sont très respectés à cette époque, car on dit que le puissant chef de guerre Salah al-Din était lui-même kurde.





HRP :

Il ne reste plus à vos vampires qu’à arriver devant les portes de fer de la madrasa. Comme vous avez tout deux des façons différentes de voir les choses, n’hésitez pas à décrire le trajet jusqu’à la grande mosquée, puis jusqu’à cette madrasa, puis enfin votre présentation aux gardes de la porte de fer.

Si vous voulez des détails supplémentaires, envoyez moi un mp et j’ay répondrais le plus rapidement possible.



Bonne chance
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Dim 11 Mai 2008 - 13:09

Le début de la nuit commença. Mais se n’était pas une nuit ordinaire… Tjay avais des projets de taille se soir la. A peine sorti de son sarcophage, il fit demander ses 3 esclaves afin de leur faire l’honneur de se nourrir sur elle. Puis se sera au tour de Séfina d’être appelé par son maître pour qu’elle l’aide à s’habiller. Il devait faire bonne impression, mais sans en faire trop non plus car selon lui, on se méfie moins de quelqu’un qui vous parai inférieur que d’une personne zélée faisant de la concurrence.
Il s’habilla de façon chic et élégante, sans être non plus provocant et huppé.


Séfina ma douce, après se soir nous n’auront plus besoin de se prêtre de pacotille. Pendant que je serai en sa compagnie, je veux que tu te déguise en none et que tu t’arranges pour convaincre des chrétien ayant du poids dans leur religion afin qu’ils prennent sur le fait le père Silvanio. Je m’arrangerai pour le convaincre d’être sur place au moment opportun.

Lui chuchotera t-il au creux de l’oreille. La servante semblait être aux anges à chaque fois que son maître se comportai de la sorte et mettais au point des plans perfides.

Avec plaisir maître…

Lui répondit-elle en réajustant son col pour qu’il soit parfaitement présentable à la cérémonie

Comme il l’avait prévu, le père Silvanio arriva à son repère pour le guider jusqu'à la cérémonie de présentation au Sultan de la ville. C’est en sa compagnie qu’il quitta le repère, offrant un clin d’œil complice a Séfina avant de se mettre en route.
La marche n’est pas très longue et bien vite, les 2 personnes passent sous les colonnades de la mosquée Umayyade et alors que le père Silvanio s’attendais a de l’émerveillement de la part de Tjay, se dernier esquissa qu’un très maigre sourire, étant bien évidemment habituer a mieux.


C’est pas mal… mais… ça ne vaut pas le palais de Nitocris…

Chuchota t-il pour lui-même.

Vin ensuite le passage vers la madrasa d’où la porte de fer était lourdement surveillé par 7 gardes. Tjay savais qu’il allait devoir tenir sa langue fourchue et faire bonne impression car il se trouvais en terrain hostile et n’avais de renseignements compromettants sur personne. Il n’aura donc aucun soutien en cas de problème. Mais cela ne le découragea pas plus que ça et c’est avec sang froid reptilien qu’il approchera des gardes accompagné du père Silvanio.

Messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter Cheik Tjay. (Cheik étant un titre honorifique noble et religieux) Il a été cordialement invité à la cérémonie et doit donc être présenté au Sultan

En attendant d’être escorté pour la cérémonie, Tjay s’adressa au père Silvanio.

Je vous remercie mon père, vous avez du vous donner du mal mais chaque chose a une fin. Et pour vous prouver ma gratitude, je vous invite a prendre du plaisir la ou vous savez… Séfina saura vous distraire à sa façon et vous surprendra a coup sur. Cela sera notre petit secret et vous pouvez a présent comptez sur moi pour vous couvrir.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Dim 11 Mai 2008 - 14:31

Le jour de la présentation était arrivé. La jeune fille arrivait aux abords de la mosquée , escortait d'AÎssar, qui comme convenu avait veillé sur elle depuis l'incident, et de quelques autres membres du clan des Cappadociens. Elle se trouvait au centre de ses congénères.

Elle avait été préparé pendant ces derniers jours, Aïssar lui ayant appris ce qu'elle ne savait pas encore, connaissances qu'elle avait assimilé comme l'élève studieuse qu'elle avait toujours été. La veille, son mentor était venu la trouver pour lui offrir la tenue qu'elle portait à présent. Elle se trouvait parée comme une reine. Elle était revêtue d'une toge, le décollleté s'arrêtant à la naissance de ses seins, dévoilait sa peau d'albâtre, une fine ceinture d'or ceignait sa taille, en révélant la finesse, le pendant reposant le long de sa jambe. Dernier présent d'Aïssar, un ras du cou fait d'or et d'émeraudes, merveille d'offèvrerie faisant ressortir l'éclat de ses magnifiques yeux. Ses cheuveux cuivrés avaient été soigneusement peignés et remontés en un chignon duquel s'échappaient quelques boucles qui reposaient avec grâce sur sa nuque.

En la voyant après sa préparation, Aïssar avait sourit et s'était avancé vers elle pour lui relver son doux minois, passant avec douceur sa main sur la jour de son Infante. Bien qu'elle n'aijamais été d'une éblouissante beauté, la demoiselle dégageait un charme certain, charme réhaussé par l'éclat d'intelligence qui brillait dans ses iris de jade. A n'en point douter, elle plairait à Darshuf. La faisant doucement tourner sur elle même, arrachant à celle ci un petit rire amusé, il dit alors.


"Abelia, chère enfant, tu es tout simplement splendide!"


Repensant à la scène, la Demoiselle souriait encore, deux délicieuses faussettes se dessinant sur son visage avenant. Elle jetait autour d'elle un regard émerveillé sur l'architecture des lieux, alors qu'ils parvenaient au Madrasas où devait avoir lieu la présentation.

Là, elle vit un prêtre chrétien s'éloignait avec un sourire ravi, accompagné d'une crétaure des plus charmantes, tandis qu'Aïssar se présentait auprès des 7 Wafadiyya qui gardait la porte merveilleusement ouvragée, avant de la faire tourner sur ses gonds, libérant de ce fait le passage.

Aïssar s'approche d'elle et lui offre son bras, sur lequel elle vient poser sa main fine.Inspirant un grand coup, Abelia redresse fièrement la tête pour faire son entrée dans la salle, suivie des siens, son mentor se penchant vers elle pour lui sussurer au creu de l'oreille:


"Tout se passera, ne t'en fais pas"


Se rappelant lapromesse qu'elle avait faite à son mentor, la jeune femme se sentit alors pleine de confiance. Elle percerait le mystère des pyramides et aiderait Aïssar à ramener la petite Myriam à la vie. Oui tout se passerait bien, l'Infante n'en doutait plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Osiris le Lun 12 Mai 2008 - 13:55

L’intérieur de la madrasa



A votre arrivée, les cavaliers Wafadiyya s’écartent pour vous laisser le passage tandis que les imposantes doubles portes de fer s’ouvrent. De l’autre côté, apparaît la cour centrale de l’école où s’avance un étrange homme à l’air courtaud et vêtu des plus somptueux vêtements rouges et or. Il s’avance vers vous, chacun à votre tour et vous toise de son œil perçant. Il se présente comme étant barqât, le porte parole du sultan Darshuf. Deux gardes l’accompagnent, deux mamelouks turcs barbus aux turbans imposants, aux apparats martiaux recouverts de djlabas couleurs sable. Chacun détient un imposant cimeterre à la ceinture. Bien qu’ils soient humains, ils semblent disposer d’une dentition féroce et de traits anguleux.



Barqât vous conduit à travers les salles de prière une fois que les mamelouks ouvrent pour vous l’un des 4 grands portails de la cour. Les murs du rez de chaussé sont entièrements sculptés de calligraphies arabes relatants des passages entiers du qû-ran. Puis vous montez de larges escaliers à angles droits pour arriver au premier étage d’où vous distinguez de petites cellules austères. Barqât vous indique de sa voix chevrotante qu’il s’agit des chambres des étudiants et qu’elles n’ont aucun intérêt pour vous. Il poursuit son ascension vers le deuxième étage. Vous guidant à travers les halls menants aux salles de classes, des quartiers des érudits et des professeurs, il parvient enfin à ce qui semble être un demi-étage situé entre les quartiers de la famille résidente et une aile dérobée. Traversant plusieurs tapisseries dissimulées, vous parvenez enfin au lieu où doit se dérouler la cérémonie de ce soir.





Une grande cour fermée aménagée à l’intérieur de la madrasa est devenue le lieu de réunion des vampires les plus privilégiés de damas. Outre la richesse frisant l’insolence du lieu, vous apercevez des fresques décrivant des scènes où des hommes, des femmes, des djinn, des succubes et des nymphes se donnent à des pratiques interdites. Des pans entiers des ailes est et ouest sont masquées par des rideaux de soie et de perles fines, tandis que des danseuses se donnent en spectacle au centre de la cour. Le tout est éclairée par des lampes aux couleurs chatoyantes et vos instincts sont ennivrés par des parfums d’encens aux relents paradisiaques.



De l’autre côté de cette cour intérieure est érigé un trône doré sur lequel est assis d’une allure tout à fait désinvolte celui qui semble être darshuf, le sultan des vampires de la ville.il est entouré par ses vizirs et ses courtisans. Il regarde d’un air dubitatif les danseuses se déhancher aux rythmes des flûtes et des tambours.



C’est à ce moment que barqât vous accompagne vers l’aile est et vous demande de rester derrière les somptueux rideaux dissimulants cette partie de l’édifice. puis accompagnés de soldats et de conseillers, il se dirige de son habituel air lourd vers le sultan et sa cour. Il vous laisse là, tout deux, en vous ayant toutefois prévenu qu’il viendra vous chercher lorsque le moment sera venu.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Mar 13 Mai 2008 - 20:38


L’attente de Tjay ne sera pas longue puisque peu après que le père Silvanio ai pris congé de lui en savourant par avance ses projets immoraux, une personne se présente comme étant barqât, le porte parole du sultan Darshuf.

Il y avait également une autre caïnite présente devant les portes. A n’en point douter elle était ici dans le même but que Tjay. Enfin le même but….la présentation quoi.


Barqât nous emmène ensuite vers le lieu du rendez vous, nous faisant passer devant les salles de prières puis un escalier et nous indiques que plus loin se trouvent les chambres des étudiants mais que cela n’a aucun intérêt pour nous.


Que tu crois mon petit père…. Que tu crois !

Chuchotât-il pour lui-même discrètement mais il compte bien se souvenir de cet endroit la pour l’avenir.
Puis viens le dexieme étage ainsi que ses salles de classes et pour terminer enfin le lieu ou doit se passer la cérémonie.

La, on lui demande de patienté puis Barqât se dirige vers le sultan pour le prévenir de sa présence ainsi que de l’autre personne qui les accompagnes.


Alors c’est lui le sultan…pas très impressionnant…

La richesse du lieu n’impressionne que peu le vampire qui a toute son attentions sur les fresques dont cet endroit est composé. Diverses scènes des plus perverse et interdites y sont représentées, au plus grand plaisir de Tjay.

Voila quelque chose qu’il me faut chez moi ! Avouez que ça a de la classe, n’est-ce pas ?

Lancat-il a l’autre personne afin d’entamer la conversation.

Tjay avais l’habitude de patienter, ou plutôt de guetter. Mais dans le cas présent, il était en territoire inconnue et il était impératif de sonder les gens autour de lui afin de pouvoir se rendre compte de leur comportement et ainsi savoir si a l’avenir la personne se révèlerai être un allié utile ou quelque chose de néfaste et dispensable.
Il attendra ainsi une quelconque réaction de sa part, gardant le doigt sur une scène représentant un homme qui n’emploie pas le chemin traditionnel pour l’amour avec une femme et qui la maintient a 4 pattes , ses cheveux dans sa main.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Jeu 15 Mai 2008 - 16:15

Barqât venait les escorter. Elle s'avance, retirant sa cape qu'elle tend à l'un des membres de son clan alors qu'elle s'avance, droite, sa peau laiteuse laisse deviner ses origines occidentales, sa toge épousant ses formes alors qu'elle porte son regard sur la cainite qui semble devoir être présenté également.

Le long de leur marche dans le dédale de couloirs, la Demoiselle avait pu constaté que bien que l'achitecture soit d'origine byzantine celle ci était également mélée à l'art chrétien. Ses prunelles se fixait sur toutes choses, mais elle n'était guère plus émerveillée par tant de richesses, pour elle la richesse résidait dans le savoir et la science. Si elle avait vu la bibliothèque, à n'en pas douter, l'émerveillement aurait brillé dans ses yeux.

Suivant leur guide, celui ci les mène dans une sorte de boudoir, l'Infante se retrouve coupée de son clan qui gagne les rangs de la Cour. Lorsque Barqât avait annoncé leur venue, elle avait pu entrapercevoir le sultan Darshuf. Elle ne pouvait se faire un avis sur la personne sans s'être entretenue avec, ce qui visiblement ne semblait pas poser problème au vampire qui l'accompagnait.

A présent, elle se retrouvait isolée avec son semblable dans une pièce dont les sculptures murales étaient sans équivoque. Une première opinion sur le maître des lieux se forge dans son esprit. Alors qu'elle estinterrompue dans ses pensées par le cainite.


"Voila quelque chose qu’il me faut chez moi ! Avouez que ça a de la classe, n’est-ce pas ?"


Elle tourne lentement son charmant minois vers lui, esquissant un sourire un brin moqueur:


"Si vous aimez vous adonner à ce genre de plaisir alors je comprends que celà ait de la classe pour vous."


Elle s'avance vers lui en esquissant un sourire, se penchant pour examiner la sculpture qu'il effleure du bout des doigts, avant de se redresser et de le fixer de son regard émeraude.


"Pour ma part, je n'affectionne guère ce genre...d'Art?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Osiris le Mer 21 Mai 2008 - 22:54

Tandis que tjay et abelia discutent de leurs points de vue sur les fresques derrière le grand rideau masquant l’aile est, un changement se produit au centre de la salle. le tourbillon enflammé des danseuses n’est plus que volutes de couleurs vives. Elles dansent avec une telle rapidité que vous ne discernez plus que les mosaïques des couleurs de leurs tenues. Ainsi, des tourbillons rouges viennent se méler à des ondes nacrées, à des ondulations bleus et vertes, et à des vagues indigo, le tout en perpétuel changement.



Puis c’est le noir total. Un long soupir de l’assistance fait office de murmures de surprise s’étendant tel une mélopée. Tandis que vous vous remettez de cette brusque obscurité et de ce soudain silence, une sphère blafarde apparaît au centre de la salle, là où étaient les danseuses quelques instants auparavant. Puis la musique reprend, suave, langoureuse. Les parfums saisissants emplissent l’air de toute la grande salle.


Hrp :

Nb :

Dans l’ordre des posts, sian postera en premier.



osiris
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Sian le Mer 28 Mai 2008 - 19:13

Le doute et la crainte emplissaient le cœur de la jeune Caïnite en cette nuit de cérémonie. Certes, elle était dorénavant coutumière de ces longues séances, où l’étiquette était de mise et où son rôle se résumait a émerveiller les invités par ses danses indécentes, lors desquelles elle s’effeuillait lentement pour le plus grand plaisir des sens de tous… Mais l’ambiance était curieusement troublée ce soir là… Une absence était a noté aux côtés de Darshuf que Sian ne parvenait toujours pas à interpréter… Etait-ce une bonne chose ? Une mauvaise ? Pour elle ? Pour le Sultan ? Pour la ville de Damas ? La jeune femme agita sa longue crinière de nuit avant de la relever savamment, de manière à la détacher d’un simple geste lors de sa prestation. Suite à la débauche de couleur offerte par les anciennes favorites de Darshuf, elle serait la sobriété, la beauté à l’état pur… Elle enroula les dernières pièces de tissus noir et argenté autour de son corps tout en observant d’un œil les nouveaux venus…

Soudainement, toutes les lumières s’éteignirent simultanément… Plus un son ne filtrait de la salle hormis les soupirs de l’assemblée, prévenu de la suite des opérations et donc de la venue de la plus belle fleur des Toréadors… Sous son voile, un suave sourire naquit sur les lèvres délicatement ourlées de la danseuse… C’était son tour d’entrer en scène… A son tour d’honorer son père en charmant l’ensemble de ses invités… Silencieuse comme une ombre veloutée, elle s’avança jusqu’à ne plus être qu’a un souffle de la sphère argentée que la magie, ou bien un habile tour de passe-passe, avait fait naître au centre de la pièce. Elle détacha soigneusement les foulards empêchant les grelots, attachés à ses chevilles ainsi qu’a ses fins poignets, de teinter, et sans un bruit attendit que la lente musique s’élève. Toute sa concentration était dorénavant tournée vers la mélopée s’échappant des doigts habiles des musiciens qui venaient caresser son corps comme autant d’amants… Elle ferma les yeux et avança d’un pas dans la lumière, apparaissant aux yeux de tous comme un fantôme inaccessible…

Une note plus haute que ses sœurs… Ses grands yeux turquoise s’ouvrirent sur l’obscurité de la salle, maquillés tels ceux d’un félin et plongé dans ceux d’un ou d’une des multiples spectateurs… Une note plus invitante… Son bras se releva ajoutant à la mélopée le carillonnement de ses clochettes… Lentement, l’un après l’autres, ses membres entraient dans la dance, se fondaient dans la musique alors qu’elle s’offrait toute entière au rythme puissant des instruments qui l’emportait au-delà de la conscience, dans une sorte de tance où plus rien n’existait que le désir d’exprimer toute la sensualité contenue de son être. La sphère bougeait avec elle, parfois lente et parfois aussi vive qu’une étoile filante… Jusqu’à ce que l’instinct sauvage et charnel de la bête ne s’éveille en elle…

Sans qu’elle y réfléchisse plus d’une demi-seconde, la main de Sian se porta à son épaule et un large pan de tissus s’effaça, dévoilant son ventre doré aux ondulations sensuelles et sa taille si fine que certains des hommes présents auraient aisément pu en faire le tour de leurs deux mains… S’ils avaient été autorisés à la toucher, bien sur… La Caïnite esquiva d’un geste tout en souplesse le riche drap argenté alors que la tension de la salle venait pulser contre sa peau chaude et dorée, l’invitant à plus de liberté… Un à un, les voiles s’abattirent jusqu’à une quasi nudité… Un murmure émerveillé naissait autour d’elle, l’encourageant à mettre fin au supplice des sens qu’elle leurs imposait… Mais le désir ainsi sublimé était tout ce qu’elle souhaitait… Aussi, lorsqu’elle détacha le dernier de ses voiles, elle lâcha du même geste l’ensemble de sa crinière qui vint la masquer tel un songe ténébreux… Soulignant son corps svelte sans le dévoiler, tandis qu’un sourire mutin s’inscrivait sur son visage délicat et que ses yeux bleu semblaient provoquer les courageux… les envieux…

Comme à l’accoutumée, elle se détourna de l’assemblée et avança dans un mouvement langoureux vers celui qui était son père, son mentor et son maître… Darshuf l’accueilli à ses pieds, pudiquement voilée de sa chevelure d’ébène. Là, elle attendra le bon vouloir du Sultan, gardant la bouche close mais étudiant chaque regard, chaque expression… Cherchant le moindre indice lié à sa prestation et au désir qu’elle aurait pu faire naître… Son visage sera un masque d’innocence, chaste, hormis pour ceux qui oseront affronter son regard…
avatar
Sian

Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sian
Race: Toréador
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Dim 1 Juin 2008 - 17:03

Alors que Tjay contemplais les différentes fresques présentes sur les murs, il se produisit un évènement inattendu pour le sethite. Des jeunes femmes avaient commencé une danse mais leur vitesse était impressionnante et on ne pouvait pas voir tous les mouvements. Jusqu'à noir total. La, une silhouette se dessina peu a peu. Celui d’une splendide jeune femme qui commença alors a danser sur un air suave et érotique. Ses mouvements étaient tous plus sensuelle les un que les autres et le spectacle qu’elle offrait fit momentanément perdre la raison du vampire.
En effet, les musiques, les parfums, la grâce et la finesse de la danseuse envouta le sethite. Il senti doucement perdre le contrôle face a sa bête intérieur et il ne luttais pas, au contraire, il allais dans son sens. Il s’abandonnais volontairement a la bête et écoutais se qu’elle semblais lui dire « elle est belle….vas-y…..danse avec elle….domine la…..touche a son corps….qu’attend tu ?.....c’est une occasion unique….. »
Et alors que, comme hypnotisé il s’approcha du rideau afin de l’écarter pour passer, quelque chose le ramena aussitôt a la raison. Le choc fut aussi grand qu’une comète qui s’écraserai sur terre et la brutalité de la réalité coupa littéralement le souffle à sa bête intérieure ainsi que ses pulsion.


C’est elle.

Se dit-il a lui-même.
En effet, alors que sa silhouette se trémoussa de façon lacinante, Tjay eu le temps de voir l’étrange tatouage qu’elle portait sur l’homoplate gauche. Un serpent noir enroulé autour de la croix d’amph d’Osiris. Aucun doute possible, voici celle qui porte la marque de son triomphe et le séthite en eu un sourire jusqu’au oreille, ne pouvant plus la quitter des yeux. La prophétie serai donc vraie ? Son esprit perfide et sournois était dors et déjà en ébullition, mettant sur pied tout un tas de plan et autre stratagème pour parvenir a ses fins. Il espérai qu’une chose. Qu’elle soit elle aussi une nouveau né et qu’elle soit présente lors de la cérémonie.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Mer 4 Juin 2008 - 11:00

Abelia, se tenait derrière la tenture avec son "confrère", tout deux attendant le moment de leur présentation auprès du Sultan. Ils sont coupés dans leur discussion lorsqu'un groupe de danseuses haut en couleur, fait son apparition au milieu de la pièce.

La lumière s'éteignit d'un seul coup, avant que la pièce ne soit à nouveau baignée par son merveilleux éclat. De là où elle se tenait, l'Infante vit alors une jeune fille d'une beauté éblouissante s'avancer au milieu de la pièce et commencer son ballet rempli de sensualité, évoluant sur la piste, esquissant des positions et des gestes on ne peut plus équivoque.

Et voilà que tout à coup, alors que la tension dans la salle était à son comble, la danseuse retirait un à un les voiles qui la revêtait, les laissant choire à terre. Pour sa part, la Douce, observait les réactions de son voisin, qui n'était visiblement insensible aux charmes de la Caïnite. A quoi pouvait-il penser à cet instant? Un haussement d'épaules et la jeune fille chasse cette pensée de son esprit, alors qu'elle glissait derrière son oreille une boucle cuivrée, alors qu'elle observait d'un oeil extérieur, la Danseuse s'écrouler aux pieds de Darshuf, dans la nudité la plus totale.

Souriante, elle attendit la réaction des convives qui s'empressèrent de frapper dans leurs mains pour applaudir l'exploit artistique. Abelia fit de même, tournant la tête vers son voisin en esquissant un sourire amusé.


- Et bien, je n'ai jamais vu quelqu'un danser avec tant de grâce et mettre la salle entière au summum de la tension!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Osiris le Jeu 5 Juin 2008 - 1:01

après cette représentation d’une qualité remarquable, les murmures et les mouvements reprennent dans l’assemblée. C’est alors que le petit homme aux habits rouges et or que vous avez reconnus comme étant barqât quitte le cercle des conseillers du sultan. Il marche d’un air penaud vers les grand rideaux de l’aile est où attendent ceux qui doivent être présentés à Darshuf. Une fois devant, il les écarte d’un coup sec en disant à abelia et à tjay :



« le moment des présentations est venu. Vous allez tous les trois passer chacun votre tour. Nous commencerons par la fille d’Aïssar puis par l’étranger et enfin par le lépreux. «



puis se tournant vers abelia :



« veuillez me suivre ». »



il tourne alors sur lui-même faisant face désormais au trône du sultan Darshuf et reprend sa marche avec une étonnante rapidité. Tous les regards de l’assemblée se posent sur la nouvelle venue.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Sian le Sam 7 Juin 2008 - 18:22

La jeune Caïnite s’autorisa un léger sourire satisfait en entendant l’ovation qui résonna dans la pièce… Davantage adressée à Darshuf pour la qualité de ses choix qu’à elle-même, mais c’était là quelque chose de tout à fait logique… Sian n’était qu’une toute jeune infante, son père était le Sultan de Damas… Les convives avaient tout intérêt à lui complaire, elle n’était qu’une jolie décoration… Du moins c’était là ce que beaucoup d’entre pensaient…En attendant que les battements de main s’estompent et que les conversations reprennent leurs cours, la jeune femme s’installa confortablement, adoptant une pause lascive bien que presque timide sur les coussins ornementés au pied de Darshuf, vêtue de la nuit de sa chevelure comme seule rempart aux regards de l’assemblée. Elle ramena toutefois un voile pour couvrir en partie son corps doré.

Attentive à tous mouvement, la Caïnite aperçu Barqât qui abandonnait le cercle des proches du Sultan et traversait la salle en direction de l’aile est. Là, derrière les amples voilages, attendaient les nouveaux enfants de la nuit… Trois êtres de sa génération qui venaient tout juste d’épouser les Ténèbres…Contraints ou volontaires ? Dans quelles conditions ? Pourquoi ? Les questions volaient en pagaille dans l’esprit vif de Sian. Le petit homme disparut un instant avant de revenir vers eux, entraînant une silhouette à sa suite…

Le regard de la Caïnite se braqua sur la magnifique jeune femme qui s’approchait tandis que son attention se portait sur les murmures alentours. Elle hocha délicatement la tête en signe de bienvenue pour la femme aux cheveux de flammes mais aussi en commentaire désabusé des miasmes de la cour à laquelle elle venait se présenter. La nouvelle venue était tout simplement magnifique aux yeux de Toréadors de la Caïnite qui n’avait jamais eu l’occasion de contempler une telle beauté Nordique. Ses iris vert et ses cheveux roux en faisait une nouveauté captivante. Elle ignorait de qui elle pouvait bien être la création et à quel « clan » elle appartenait…Ces cérémonies de présentations étaient toujours un florilège d’informations et de surprise, aussi la danseuse l’observa t-elle avec attention, tâchant de ne pas paraître agressive dans son attitude…La rousse Vampire paraissait quelque peu déstabilisée, ce qui était bien normal était donné ce qu’elle devait subir, aussi Sian se décala t-elle légèrement, lui livrant le passage afin qu’elle puisse se présenter dignement devant Darshuf à qui elle adressa un regard amusé, curieuse de sa réaction devant l’exotisme de cette nouvelle recrue.
avatar
Sian

Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sian
Race: Toréador
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Lun 9 Juin 2008 - 14:46

Le silence était retombé dans la salle, alors que des pas se faisaient entendre. Le rideau s'écartait pour dévoiler Barqât qui s'empressait de l'inviter à le suivre afin qu'elle soit présentée au sultan. Respirant profondément, l'Infante s'avance donc dans la salle, sentant le regard des courtisans errer sur sa personne pour la jauger, la toiser, alors qu'elle percevait au plus profond d'elle même certaines pensées.

Quelques instants destabilisée, elle poursuivra néanmoins sa route, posant ses prunelles émeraudes autour d'elle, cherchant à rencontrer le regard des gens qui parlaient d'elle. C'est alors qu'elle reconnu Aïssar dans la foule. Celui ci lui adressait un sourire plein de confiance, alors que son regard semblait lui transmettre un peu de sa force. Un délicieux sourire vient alors étirer les lèvres de la Demoiselle qui redresse fièrement la tête, faisant fit des pensées qu'elle pouvait intercepter.

Aïssar avait besoin d'elle, elle ne pouvait pas l'abandonner, pas après tout ce qu'il avait fait pour elle. Elle lui avait promis son aide, elle tiendrait sa parole! Elle semblait toute auréolait de prestance et de confiance quand elle fut parvenue face au trône du sultan, la danseuse de toute à l'heure s'étant écartée pour lui libérer le passage. En guise de reconnaissance elle lui adressait un sourire bienveillant, puis son regard croisa celui du Maître des lieux. Alors, lentement elle effectua dans un mouvement empli de grâce une profonde révérence. Elle ne savait si elle était autorisée à s'exprimer la première, mais tout en se redressant, elle prit la parole:


- Seigneur Darshuf, je me prénomme Abelia, fille d'Aïssar, du clan Cappadocien, c'est un honneur pour moi que de vous être présentée ainsi qu'à votre Cour.


La voilà parfaitement redressée, attendant tranquillement la réponse du Sultan, son regard fixé sur lui. Un regard qui n'exprimait nullement le défi, mais au contraire la sagesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Mar 10 Juin 2008 - 9:33

Tandis qu’une foule d’idée se bousculaient dans ma tête, mon regard se posa sur celle qui était à mes coté durant la prestation de la danseuse peu vêtu portant LA marque. C’été elle qui avais été choisi pour se présenté la première. Cela arrangeait bien les affaires de Tjay, il pourra ainsi analyser brièvement darshuf afin de pouvoir adapter son comportement en fonction de lui. Mais quelque chose le stoppa net dans ses réflexions. En effet, si ma précédente interlocutrice avais eu un léger mouvement de recul, se sera presque un petit bond en arrière de la part de Tjay lorsqu’il vis apparaître devant lui une créature abjecte, au front chauve proéminent, aux orbites caves, bossu et voûté comme un lépreux, et aux crocs sortis comme des défenses de sanglier.
Cela l’avais même faire sortir de l’enceinte au rideau qui délimitais le reste et bien vite, le jeune caïnite repris sa place a l’intérieur au coté de cette nouvelle créature qui semblais visiblement grogner de désapprobation.


Vous m’avez surpris ! Je ne vous ai ni vu, ni senti arrivé…. Vous etes quelqu’un d’extrêmement discret, je vous félicite !

Dit-il en faisons des rond de jambes afin de paraître sympathique.

Serai-ce pour mieux observer les fresques et approcher plus prêt de la danseuse ? Avouez petit coquin !

Dit-il en lui donnant un léger coup de coude amical à l’intention de son bras.
Mais cela ne l’empêcha pas de garder une grande parti de son attention sur la caïnite qui allais se présenter a darshuf. Il était temps d’observer se qui allais se passer et d’en retirer le maximum d’information. Même si inconsciemment, il ne pouvais s’empêché de lancer des regards discret mais intéressé vers la marqué, la danseuse nu, essayant vainement de capter son regard a travers le fin rideau qui se trouvais devant lui.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Osiris le Mar 10 Juin 2008 - 23:41

La jeune vampire aux cheveux cuivrés arrive enfin devant le sultan darshuf sous l’attention soutenue de toute l’assemblée. Le sultan la toise quelques instant de façon persistante de ses yeux couleur charbon avant de porter rapidement son attention vers la danseuse nue. il agite de façon tout à fait désinvolte la manche de son pourpoint bleu et or, dévoilant sur le coup de nombreuses bagues serties de joyaux et de bracelets d’or cliquetants, avant de plonger à nouveau son regard dans celui d’abelia et d’enchaîner :

« présente toi devant la magnificience de cette cour et devant la suprématie de ton souverain. Annonce le nom de ton père, puis le tien, à quel clan tu appartiens, quelles sont tes motivations pour entrer dans ma cour, Puis énonce moi les précepte de la deuxième et de la quatrième tradition. D’après toi, laquelle prévaut sur l’autre ? « laquelle de ces deux traditions affirme la position de ton sultan ?

le silence se fait dans la cour, attendant la réponse de la jeune pilleuse de tombe.

HRP :
Je souhaiterais qu’abelia réponde en premier pour ce post. Ensuite, sian et tjay, vous pourrez répondre dans l’ordre de votre choix.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Mar 17 Juin 2008 - 10:31

Ainsi le sultan venait de lui poser des questions portant sur les traditions, enseignements transmis par Caïn lui même. Tout cela lui avait été enseigné par son propre père. Elle laissera quelques minutes de silence s’instaurer dans la salle, le regard émeraude soutenant celui du sultan, avant de prendre la parole d’une voix claire afin que tous puisse entendre les propos qu’elle allait tenir.


« Comme je vous l’ai dis auparavant Monseigneur, mon père n’est autre qu’Aïssar, pour ma part je me prénomme Abelia et tout comme lui j’appartiens au clan des Cappadociens. Mes motivations pour entrer dans cette Cour ? Faire profiter de mon savoir et de mes connaissances, mais également les améliorer, en apprendre davantage encore, dans le but de parvenir à ce que tout Cappadocien rêve d’accomplir Sir, à savoir régler le mystère de la Mort. »


Une petite pause, la caïnite voulait laisser quelques instants aux personnes présentes pour assimiler ce qu’elle venait de dire à leur chef, ses prunelles toujours fixées sur lui, comme si ils n’étaient plus que tout les deux. Abelia savait que des réponses qu’elle allait donner à présent dépendait son entrée dans la Cour de Darshuf. Elle ne pouvait tolérer un renvoi qui signifierait pour elle l’échec de l’objectif qu’elle s’était fixer : aider Aïssar à ramener sa petite fille à la vie. La voici donc qui enchaîne :


« Comme vous me l’avez demandé, je vais à présent vous énoncer les préceptes de la deuxième et de la quatrième Tradition. Caïn nous a laissé dans son enseignement ceci :


”Tout comme je suis le maître de Nod, ton domaine ne dépend que de toi. Tu en es le maître et tous respecteront ce fait ou subiront tes foudres. Tous se présenteront à toi en arrivant, et tu les protégeras en retour. Il est de ton droit de chasser sur les terres de ton domaine, le sang est le tien. Accepte ces responsabilités, gouverne ton domaine et accorde aux autres le respect que tu veux qu’ils montrent à ton égard.”


”Ceux que tu crées sont de ton sang, jusqu’à être libérés de ta charge. En attendant ce moment, leurs péchés, leur sang et leurs sanctions seront les tiens.”


Permettez moi de vous dire que la tradition qui affirme votre position n’est autre que la deuxième Tradition, et elle prévaut également sur la quatrième puisqu’il apparaît, qu’un prince n’accorde pas le droit de créer à la légère, obligeant ainsi le père a choisir avec sagesse son Infant, et ce n’est d’ailleurs pas pour rien si plusieurs d’entre nous vous sont présentés aujourd’hui Monseigneur. »


Esquissant un sourire, Abelia plongeant à nouveau dans une révérence avant de se redresser, attendant le jugement du maître des lieux sans la moindre nervosité.


Edit: Navrée pour le retard mais j'étais à un mariage ce week end et j'ai eu pas mal de préparatifs juste avant. Encore désolée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Jeu 19 Juin 2008 - 15:24

Le moment était venu pour lui d’observer et d’analyser avec minutie la présentation de la caïnite.
Il écouta du mieux possible chacune des syllabes qui s’échappais de sa bouche ainsi que celle du sultan.
Un malaise viendra rapidement le tourmenté en entendant certaine des questions qu’il lui posais. Tjay avais dormi longtemps…très longtemps….trop longtemps ! Il n’était pas à la page ! Et ne disposais pas du savoir local des vampires de se millénaire.

Mais la curiosité de l’autre vampire visiblement adepte du voyeurisme le sorti momentanément de ses doutes…

Tjay écouta attentivement les révélations que le nosfératu venais de lui faire inconsciemment a demi mot et il pu en déduire que certaine difficulté allais s’annoncer lors de sa propre présentation. Il fallais faire quelque chose.
C’est la raison pour laquel il lui proposa un marché (voir MP) afin qu’il l’aide dans sa tache qui semblais quasiment insurmontable pour l’instant.
Si il acceptait, il aura alors une chance de s’en sortir et de retomber sur ses pattes. Si au contraire il refusai, il allait être confronté à une bien grande épreuve d’improvisation et de sang froid pour s’en sortir, si toutefois il parvenait à s’en sortir…. Car sans l’aide du nosfératu, Tjay était déjà perdant….
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Sian le Jeu 26 Juin 2008 - 9:06

La jeune Caïnite reçu le sourire de la nouvelle venue avec reconnaissance, elle n’avait pas fait grand-chose, mais était agréablement surprise que son intention eut été remarqué et remercier. L’Infante ne semblait pas ingrate… Mais si elle ne manquait visiblement pas de courage et d’allant, elle ignorait copieusement certains usages de la cour dans laquelle elle mettait les pieds… Sian n’était déjà pas certaine qu’un homme prenant la parole sans y avoir été invité face bonne impression… Mais une femme… Non voilée qui plus est… Mais la rousse était étrangère, peut-être que Darshuf ferait fit des convenances… Pour cette fois… Son attention se porta sur le maître de Dallas et elle perçu la remarque qu’il lui adressa… La Cappadocienne allait avoir besoin d’aide afin de ne pas accumuler les faux pas…

Alors qu’Abelia entreprenait de répondre, avec une grande justesse, aux questions du seigneur des lieus, la danseuse perçu une silhouette fugace s’extraire des voilages avant de s’y enfoncer de nouveau. Quelque chose se passait-il mal du côté des autres nouveaux nés ? Sian espérait que non, mais son attention fut rapidement détournée par un bruit de fond, un vague murmure électrique s’élevant de l’Assemblée des conseillers. Alors qu’un groupe se détachait d’eux, portant visiblement quelque chose, Sian s’inquiéta de savoir ce qui pouvait bien causer tout ce remue ménage… Jusqu’à ce qu’une voix qui lui était familière lui indique qu’elle ferait mieux de s’occuper de le belle aux yeux vert qui lui faisait face. Croisant le regard d’Abelia de ses propres yeux clairs, elle ne perdit pour autant rien des mouvements alentours.
avatar
Sian

Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sian
Race: Toréador
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Osiris le Ven 27 Juin 2008 - 19:00

A ce moment, Darshuf se dresse sur le promontoire surélevé dominant la cour et hurle des instructions de silence vers le lieu où se trouve une agitation malvenue. Vous ne pouvez vous empêcher de reculer sous sa colère impressionnante. Puis il se tourne vers abelia, non sans fixer quelques instants sian.

« oui, c’est vrai. Tu as bien répondu jeune infante. «

puis il se rassit et termine :

« tu fais donc parti intégrante de cette cour. Tu y es la bienvenue. Porter atteinte à ta personne serait porter atteinte à l’une de mes propre infante. Tu peux rejoindre les tiens et te considérer comme l’une des nôtres. Tu es à présent affranchie de la tutelle de ton père Aïssar. »


l’assemblée des vampires réunis ici émet une ovation devant le franc succès de la jeune cappadocienne tandis que le porte-parole Barqât quitte le groupe des conseillers du sultan pour se diriger vers le grand rideau de perles de l’aile est.

« c’est à vous l’étranger. Ne faites pas attendre notre sultan, nous n’avons pas beaucoup de temps. »

puis le petit homme courtaud s’en retourne non sans avoir été certain que tjay était sur ses talons.
Une fois devant le trône de darshuf, un lourd silence accable l’assemblée. Le sultan se redresse sur son trône et se penche pour mieux fixer le vampire étranger qui se présente devant lui. Puis darshuf demande :

« qui es-tu étranger ? que fais-tu dans mon domaine ? sais-tu ce que nous faisons des infâmes de ton espèces ? »

l’agitation gagne progressivement la cour toute entière, apparemment quelque chose ne semble pas aller….
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Tjay le Lun 30 Juin 2008 - 16:47

J’aurai espéré un peu plus d’entre aide entre nouveaux vampires mais je constate que vos arrangements sont des plus coûteux. ..Aussi je ne peux accepter une telle proposition. Je me débrouillerai tant bien que mal mais si je survis… je saurais à quoi m’en tenir vis a vis de vous et de votre amabilité…

Dit Tjay à l’autre vampire qui se trouve dans l’attente du bon vouloir de darshuf. Puis le petit homme approcha doucement d’eux et viendra prévenir le caïnite que l’heure était venue pour lui de se présenter au maître de ces lieux.

Observe moi, puissant Seth… et aide l’un de tes plus fidèles disciples dans cette épreuve mortelle…

Marmonna t’il à lui même en avançant dans la grande salle afin que le spectacle commence.

Pendant toute son évolution dans la pièce, Tjay courba l’échine, prenant garde de ne pas croiser le regard du sultan en preuve de soumission, tel un esclave face a son suzerain. Une fois arrivé face a lui, le jeune caïnite posa l’un des genoux à terre en se prosternant face a darshuf, toujours sans le regarder.


Bonjour puissant seigneur. je tiens à vous dire avant toute chose que c’est un honneur, un plaisir et un immense privilège pour un simple caïnite tel que moi de me trouver face a vous. Je n’ose d’ailleurs pas poser mon regard sur votre magnificence de peur de l’offenser déjà que ma présence n’est pas des plus facilement acceptée….

Il marquera une courte pause pour reprendre son souffle et garder son sang froid (façon de parler mdr)

Puis il reprendra d’une voix claire et bien audible afin de se présenter à darshuf, mais également à toute la cour.

Je me nomme Tjay mon seigneur…
Infant de Shaina dont je n’ai jamais revu la silhouette depuis mon étreinte.
Je viens d’une lointaine petite ville où la réputation et la grandeur de votre personne ainsi que de damas n’est plus à démontrer.
Je me présente a vous aujourd’hui afin de solliciter votre clémence et grande bonté de me laisser vivre ici, dans la splendeur de damas, votre ville, sous votre règne.
J’ai bien conscience que mon espèce n’est pas tolérée mais… je ne vois pas à quoi bon poursuivre mon existence hors de mon rêve et de mes envies d’être ici, à votre service…


Une courbette supplémentaire sera adressée à darshuf, lançant discrètement un regard à la danseuse alors qui adopte un profil bas.
Il ne prononcera pas un mot supplémentaire avant que le sultan ne lui pose d’autres questions.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Invité le Mer 2 Juil 2008 - 11:15

Ravie d'avoir était admise au sein de la Cour du Sultant, Abelia s'était inclinée face à lui dans une révérence profonde avant de se redresser, adressant un dernier sourire à la danseuse. Détournant lentement le dos, elle redresse fièrement la tête et regagne d'un pas tranquille les siens, espèrant recevoir les compliments de son père, mais ce dernier a disparu.
Pendant sa présentation, elle avait entendu de l'agitation, peut-être Aïssar était-il parti voir ce qu'il se passait?

Toujours est-il qu'à présent, la Demoiselle attendait la suite des présentations des nouveaux Infants. Barqât était reparti vers le rideau masquant les nouveaux "prétendants" , invitant l'étranger avec qui elle avait discuté quelques instants à le suivre. Elle observa l'évolution de ce dernier dans la salle, puis l'écouta prendre parole face au sultan, jugeant que Tjay, puisque c'est ainsi qu'il se nommait, en faisait peut être trop à son goût. Qui c'est peut être que la flatterie porterait ses fruits sur Darshuf?

Toute l'assemblée attendait la réaction du Seigneur des Lieux face à l'inconnu qui venait d'un autre temps et qui lui demandait de lui offrir sa protection.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Sian le Ven 4 Juil 2008 - 10:32

La jeune Infante reçu le regard, et écouta les mots de son père, avec un étonnement profond… Avait-elle réellement cela en elle ? Pur coup de chance surement, Darshuff ne devait pas être aussi agacée contre la Cappadocienne qu’elle ne l’avait songé. Le terrain devait être suffisamment fertile pour que ses encouragements soient efficaces. La curieuse beauté d’Abelia l’avait peut-être également charmé. Qui pouvait savoir… La Danseuse adressa un léger hochement de tête à la rousse Vampire avant de se figer lorsque là voix chargée de puissance de son père se fit entendre, ordonnant le calme dans l’assemblée. Tout en s’approchant légèrement de son mentor pour lui rappeler sa présence et lui prouver son soutien et son obéissance, elle suivit d’un œil la progression de la jeune infante qui ne trouvait visiblement pas ce qu’elle cherchait… Aïssar peut-être ? Sian ignorait les traits de son visage et ne pouvait donc plus lui être d’aucune aide dorénavant.

Se retournant vers le Sultan, elle lui adressa un sourire curieusement espiègle et sensuel, destiné uniquement à son regard qu’elle capta une seconde avant que la prochaine présentation n’eut lieu. Cette expression entre enfance et féminité qu’il appréciait tant et qui semblait hors de porté des charmes des anciennes favorites redevenues simples courtisanes qu’elle apercevait du coin de l’œil. Parmi elle était celle qui semblait vouloir se faire passer pour son amie… Celle qui l’avait mise en garde contre certain membre de la cour et l’avait encouragée à aider Abelia… Elle semblait curieusement à son aise au milieu de ses ennemies déclarées et Sian en conçue une certaine suspicion. Manal ne serait pas la première à jouer double-jeu à cette cour… Curieusement, son cœur la poussait à faire confiance à ceux que cette femme méprisait…. Devait-elle se méfier de ceux qu’elle lui désignait comme fiable ? L’un des appels muets qu’elle avait lancé était resté sans réponse et cela l’inquiétait…

Mais déjà, un nouvel infant s’approchait sous le regard désapprobateur de l’assemblée. Darshuff ne semblait pas mieux disposé que ses gens à l’égard de cet homme et cela intrigua Sian qui ne voyait en lui qu’un séduisant jeune homme qui aurait tout autant sa place à cette cours de beauté exotique que la Cappadocienne… Toutefois, son léger accent et son attitude clairement soumise éclairèrent la lanterne de la jeune femme. Ce Tjay était un Sethite… Pas étonnant qu’il n’ai pas mentionné son clan… Omission prudente, mais le courage avait plus de valeur aux yeux de la danseuse que la prudence… Et plus encore que le courage, l’honneur dû à ses origines, quelles qu’elles soient… Cependant, le regard qu’il coula un instant vers elle, entre deux platitudes destinées à s’attirer les grâces du Maître de Dallas, suffit à capter l’attention de la belle aux yeux de jade. Elle pensa y percevoir une certaine lueur, indiquant un esprit fin et surement avisé… Il serait amusant de s’amuser à découvrir ce qu’étaient ses attentes et ses motifs…

Se pressant lascivement contre les jambes du Sultan, elle caressa doucement son genoux de sa joue à la douceur de soie, réfléchissant aux multiples possibilités qu’offraient les nouveaux venus et cherchant à attiré une partie de l’attention de son père afin de le détourné de sa colère du à la présence obséquieuse du disciple de Seth…
avatar
Sian

Nombre de messages : 17
Age : 31
Date d'inscription : 16/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Sian
Race: Toréador
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cérémonie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum