Le journal d’un chasseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journal d’un chasseur

Message par Osiris le Dim 11 Mai 2008 - 0:20

Je tiens ce journal pour raconter aux croyants et aux gens intelligents tout ce qui se trame dans les ombres de la nuit . j’étais à l’origine un fidèle serviteur du sultan al-Adil, et je le servais le long des couloirs somptueux de sa citadelle de Damas. J’ai toujours été fasciné par la splendeur de cette cité, et elle vaut bien le surnom qu’on lui donne : « le joyaux de l’islam ». un jour, le sultan, béni soit-il, me confia la tâche de mener à terme une expédition en égypte.j’y souscrit sans résistance, étant entièrement dévoué à ce digne descendant de Salah al-Din. Il existe bien des mauvaises langues qui remettent en question sa succession à son cousin al-Afdal, mais ces délateurs sont indignes d’honorer sa suprématie.



Je menais l’expédition à son terme, ayant découvert après maints efforts la petite pyramide ensevelie sous le sable. Seul son sommet dépassait de cette mer orangée, et nous dûmes creuser des mois pour en déterrer l’entrée. Je n’avais donné aucune instruction encore pour envoyer une expédition aller explorer l’intérieur du tombeau. Je voulais m’assurer de toutes les prédispositions nécessaires à une telle exploration.



Cependant, les deux chrétiens qui faisaient parti de notre groupe semblaient vouloir outrepasser mes ordres. Sans somation, ils passèrent l’entrée de la pyramide enfouie avec une troupe de guerriers et de savants. Lorsque j’appris leur absence du campement, il était déjà trop tard et la lune s’élevait haut dans le ciel. Je m’habillais alors à la hâte, et enfourchais mon fidèle pur-sang en donnant les dernières recommandations aux fidèles du campement. Puis je galopais tel un djinn vers les dunes maudites entourant ce tombeau oublié.



Lorsque j’arrivais au sommet de la dune la plus haute bordant la pyramide, j’assistais à une vision d’effroi. Deux silhouettes désarticulées sortaient de la bouche du tombeau. Il ne s’agissait pas de membres de mon expédition, je l’aurais juré. Sous la pâleur de la lune, je pus quand même voir qu’ils n’avaient rien d’humain. Mon cœur se glaça comme en proie à un doute fatal. L’une des silhouettes porta son attention sur moi et je dus fuir pour ne pas sombrer dans l’inconscience. Me dissimulant derrière des creux sabloneux, j’attendis l’aube afin de pouvoir revenir vers le tombeau maudit …



Une fois à l’intérieur, le spectacle qui s’offrit à mes yeux me terrifia : les deux chrétiens et les soldats à leur solde avaient tous été massacrés. Massacrés est un bien faible mot pour décrire leurs visages figés par l’effroi, leurs corps malmenés leurs membres arrachés, et leurs entrailles souillant le sol. Je dus faire appel à tout mon courage pour ramasser ce qu’il restait et leur offrir une sépulture décente. Quand j’eus fini, je m’écroulait de terreur et de fatigue non loin du sarcophage ouvert…
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum