Tjay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tjay

Message par Osiris le Mer 16 Avr 2008 - 1:23

bonsoir,

pour ton premier perso tu trouveras une liste succinte de clans dans le lien "contexte ", puis "la société de la nuit".

tu as le choix entre les clans nobles et les bas-clans . les clans pouvants être pris sont : brujah, cappadocien, lasombra,
toréador, ventru, assamite, disciple de seth, gangrel, nosferatu.

tous ces clans peuvent être trouvés au moyen-orient. les tzimisce et les tremere, en revanche, ne sont pas originaires d'afrique, étants des clans exclusivements européens. si tu désire prendre l'un de ces deux clans, tu auras voyagé pour des raisons obscures pour te rendre jusqu'à Damas. les malkaviens et les ravnos ne peuvent être pris pour cette chronique...

à noter que comme nous jouons dans une chronique principalement située en égypte, bien que le départ se passe à Damas, en syrie, deux des clans présentés deviennent des clans nobles : les disciples de seth et les assamites. ces deux clans ne sont donc plus considérés comme des bas-clans mais comme des clans à part entière. à noter qu'au moyen-orient il n'ya pas vraiment de jugement sur la qualité des clans. cependant les assamites et les disciples de seth sont les clans les plus fréquemments rencontrés.

à Damas, le départ de la chronique, le clan princier est celui des toréadors. il s'agit d'une ville magnifique par son style d'art, par sa richesse et par son ancienneté (ses origines remontent bien avant l'époque héléniste, bien avant l'empire grec).

donc dans ton prochain post, dis-moi quel clan tu voudrais pour ton personnage.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Mer 16 Avr 2008 - 9:05

Bonjour Osiris. Very Happy

j'ai lu avec attention les différentes rubriques que tu m'a indiqué.
le choix fu assez difficile car chaque clan a quelque chose d'alléchant Razz

mon choix va se porter finalement vers les disciples de seth.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

prélude partie 1

Message par Osiris le Mer 16 Avr 2008 - 14:33

bonjour,

voici 3 questions auxquelles il te faudra répondre pour pouvoir commencer ton personnage. à noter que les disciples de seth sont des tenteurs, des serpents, des corrupteurs, des ennemis de la privation et des partisans de la liberté à outrance. c'est dans cet esprit que tu devras rédiger ton prélude :


Walid Seth

Les membres du Walid Seth savent qu’ils sont une race à part des autres Caïnites, nés du dieu Seth. Ils croient que l’équilibre entre le monde des vivants et des morts, le Maât, a été compromis par les dieux Ra et Osiris par leur application de la loi et de la coutume. Le bay’t cherche à rompre et corrompre cet ordre, rétablissant ainsi l’équilibre du Maât. Cette croyance — à la fois idolâtre et blasphématoire en ce qui concerne les Musulmans — met le bay’t en conflit avec les Ashirra et bien d’autres.

Les Walid Seth sont les maîtres du désir. Ils savent que l’envie et le besoin sont les plus pures des émotions. Ils possèdent une capacité inouïe à discerner ce qu’un individu recherche vraiment. Ils exploitent ensuite cette connaissance à leurs propres fins. Le bonheur d’un individu pave la route de sa propre corruption et de son échec, et rares sont les victimes du Walid Seth qui comprennent le risque avant qu’il ne soit trop tard.

Les Walid Seth ont fait de l’Egypte leur terre, et ils se comportent souvent comme si elle n’appartenait qu’à eux. La vérité est assez diffé- to -m rente. La mani- | pulation insi- L II ( dieuse des Walid f % Seth, qui repose ÊHê0 ! sur l’exploitation des envies d’autrui, n’a jamais

été acceptée par les autres Caïnites, qui se méfient d’eux et les craignent, avec raison. La confrontation entre le Walid Seth, les autres bay’t et leurs nombreux ennemis, dont quelques terribles Lupins du désert, les ont empêché de véritablement asseoir leur prédominance en Egypte. Seules les régions désertiques très distantes qui abritent leurs plus grands temples leur appartiennent vraiment. Et cela convient plutôt bien aux Serpents. Des membres du bay’t se rendent dans les villes du Moyen-Orient pour piéger les chefs mortels et les Ashirra dans leur toile de séduction et de manipulation. Si un Walid Seth est pris et éliminé, les temples ne courent aucun danger. Entre temps, le bay’t réussit à garantir la sécurité des reliques qui émergent parfois du désert, repoussant les chasseurs de trésors importuns, aussi bien Caïnites que mortels, qu’ils voient comme une conséquence du déséquilibre de Maât. L’héritage de l’Egypte doit être protégé pour le retour de Seth lui-même, quand Maât aura été rétablie.

L’influence du bay’t se répand bien au-delà des frontières d’Egypte. Les Walid Seth croient que leur dieu leur a ordonné de répandre sa parole dans le


monde entier. Les terres qui entourent l’Egypte voient donc passer beaucoup de Walid Seth, et en comptent beaucoup d’autres comme résidents permanents, utilisant les ficelles de chaque structure politique à leur avantage et semant les graines de la discorde qui la mènera à sa ruine. Toutes les tentatives d’infiltrer les villes de Perse ont mené au conflit avec les Banu Haqim, notamment sa caste de vizirs. Si les Walid Seth ont souvent l’avantage politique, les vizirs peuvent utiliser leurs guerriers et leurs sorciers pour briser la base de pouvoir des corrupteurs. Les combats entre les deux bay’t sont vicieux, silencieux et mortels.

Le bay’t ne suit qu’un seul dieu : Seth lui-même. L’idée de se soumettre au dieu de l’Islam est aussi ridicule pour le bay’t que sa foi est blasphématoire pour les musulmans. Les Ashirra n’ont que très peu de tolérance pour le Walid Seth, qu’ils voient

comme les pires des

pécheurs ; beaucoup aimeraient plus que

tout détruire le bay’t.; Les Walid Seth sont tout aussi hostiles envers les Ashirra ; ils voient dans la stricte

discipline imposée par

l’Islam à ses fidèles un autre exemple des lois qui déstabilisent Maât et maintiennent le déséquilibre de ce monde corrompu. Les Ashirra qui se font prendre aux machinations des corrupteurs sont vus comme un grand pas vers la restauration de Maât.

Ces dernières années, le clan a conclu une sorte de trêve avec les vizirs des Banu Haqim. Toutefois, ce n’est qu’une question de temps avant que la caste prédominante des guerriers décide de se consacrer à nouveau au contrôle des Walid Seth.

Surnom : Serpents



Comment était ta vie mortelle 1 Le joueur doit penser à la vie de son personnage. Etait-il riche ou pauvre, pieux ou paillard, violent ou timide ? Une fois morts, les vampires sont des créatures statiques qui trouvent le changement difficile. Ses années mortelles sont donc celles où s’établit sa personnalité. Même si l’Étreinte l’a changé radicalement, ces changements dépendent de ce qu’il était avant sa mort.

Vous cherchez ici des scènes de la vie quotidienne pour établir une base, une ”mesure” de ce qu’était la vie du personnage avant qu’elle ne s’achève. Même une simple scène décrivant la moisson d’une récolte ou les difficultés de la guerre suffit au joueur pour mieux comprendre la vie de son personnage.

Indications : les disciples de seth sont bien souvent au service de leur futur père vampire pendant des années avant d’être eux-mêmes étreints (transformés en vampire). Les égyptiens sont privilégiés dans le choix d’un disciple de seth, bien que des turcs aux cheveux roux fassent aussi l’affaire. De son vivant, votre personnage était certainement un marchand, un imam (prêtre islamique), un érudit passionné par l’égypte antique ou un€ prostitué€.



Quand as-tu rencontré un Caïnite pour la première fois ? Certains personnages n’ont pas eu conscience du surnaturel avant qu’un vampire affamé ne soit sorti de l’ombre pour les mordre profondément. D’autres sont terrorisés ou séduits avant l’Étreinte. Comment le fait de comprendre qu’il existe un monde autre que le monde naturel a-t-il affecté le personnage-joueur ? Cela a-t-il brisé sa foi en Dieu ou renforcée ?

Cette scène est très importante. Le personnage était-il horrifié ou ravi ? Son premier meurtre a-t-il été une expérience joyeuse ou écœurante ? Le personnage s’est-il senti abandonné par Dieu, accueilli dans une communauté de monstres ou ses sentiments ont-ils été bien différents ?

Indications : les mortels amenés à devenir des disciples de seth ont fréquenté la communauté pendant bien longtemps. Ils ont donc soit participé à des rituels (sacrifices, incantations devant la statue du dieu maudit, manigances pour faire des rentrées d’argents, de joyaux ou d’esclaves dans le temple de seth de la ville), soit ont utilisé tout ce temps pour se forger des réseaux de serviteurs et d’informateurs.
Lors de l’étreinte, le père donne le choix à son futur infant alors que celui-ci est aux portes de la mort. « veux-tu que je te donne l’éternité ou désire-tu te laisser emporter par le spectre de la mort ? ».
Enfin, les disciples de seth n’étreignent que ceux qui en sont dignes : il faut pour cela que le futur vampire ait une forte volonté et une détermination sans faille. Il apprend à se dévouer entièrement au dieu serpent, et finit par s’entourer lui-même de serpents extrêments dangereux (cobras noirs, serpents à sonettes, vipères, …). Comme un serpent, le futur vampire doit être capable de convaincre ceux qui sont sur la mauvaise voie (les religieux, les asservis, ceux qui sont restreints dans leur liberté personnelle).



Qui était ton père 1 Qui a pris la vie du personnage ? Quelles que soient les relations qui suivent l’Étreinte, il existe un lien éternel entre père et infant. Demandez au joueur si son personnage a été Étreint pour une raison spécifique. Son père l’a-t-il abandonné ou lui a-t-il enseigné les manières de la société Caïnite ? A-t-il passé du temps chez lui ou a-t-il dû chercher son propre domaine ?

C’est une bonne opportunité pour montrer l’importance du lignage Caïnite. Vous pouvez choisir une scène dans laquelle le père abandonne le personnage ou le présente au prince. Le but est de donner au personnage une bonne idée des attitudes et personnalité de son père. Ne pas connaître son père équivaut à ne pas connaître ses parents. Bien entendu, certaines personnes ne les connaissent pas, mais c’est une histoire en soi (ou une scène d’un prélude).

Indications : les pères disciples de seth font un long apprentissage sur leurs infants une fois ceux-ci étreints. Puis une fois qu’il le sent prêt, il le présente à son ancien (le grand prêtre du temple de seth) puis au prince de la ville. Vous ne détaillerez pas la présentation au prince de la ville (cette présentation sera contée ultérieurement), mais devrez insister sur la difficulté de survivre les premiers temps sans votre père vampirique.
A noter aussi que les disciples de seth détestent l’asservissement, et ils laissent leur entière liberté à leurs infants. De ce fait, c’est au jeune vampire de se trouver un nouveau refuge, de se créer son troupeau de mortels, et de participer aux activités du temple de seth en temps que membre actif et loyal à la communauté séthite.


voilà, si tu as des questions, n'ésite pas à me les poser dans ce sujet. je t'y répondrais soit ici soit par mp en fonction de la confidentialité de la réponse.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Mer 16 Avr 2008 - 16:14

Tjay était un jeune homme de 24 ans jusque la sans histoire. Fils d’un marchand, ou d’une crapule suivant les avis, il était la honte de sa famille. Sa destiné était pourtant toute tracé, il deviendrai un aussi grand marchand que son père et sera mariée à la fille d’un autre marchand afin de renforcer et agrandir leur échange commerciaux et du même coup, leur revenu. Tjay pourtant avais de grande ambition, il ne voulait pas d’une simple vie de marchant. Il savait que grâce à son physique agréable et bien formé ainsi que ses yeux vert percent, il aurai le charisme suffisant pour changer sa vie et devenir quelqu’un d’important et de respecter. Seulement voilà, cela n’était qu’une envie. Un fantasme profondément encré dans le jeune homme qui durant 2 ans d’essai n’arriva jamais a se lancer dans quoi que se soit car, il était timide, réservé, bref, coincé.
Chaque jour de son existence consistait en brimade, moquerie et violence envers lui.

Ne supportant pas cette vie ni le future qu’elle lui réservais et étant dans l’impossibilité de changer quoi que se soit, il s’éclipsa une nuit pour mettre fin a ses jours. Il savait qu’en provocant quelques personnes dans un quartier mal famé de la ville, il avait de grande chance d’y perdre la vie. Mais lorsqu’il arriva au abord du lieu en question, il se cogna contre une personne. En regardant de plus prêt, il vit une jeune femme. Une femme dont la beauté dépassait l’entendement. Réalisant la ou ils se trouvaient, il cru qu’elle avais des ennuies et, poussé par les ailes donné aux homme qui veulent impressionné une femme, il eu le courage de l’aider a s’enfuir et a se mettre en sécurité. (La vrai histoire était que la dite femme était une vampire qui venais de terminer l’un de ses repas)

Cette femme, séduit par le comportement chevaleresque du jeune homme lui donna rendez vous le soir suivant afin de discuter ensemble.
Offre que Tjay accepta.
Lors de se rendez vous, il appris que la jeune femme était une pharaonne en quête de liberté et sous le joue d’un pharaon manipulateur, tortionnaire, cupide et possessif.
Sous le charme l’un de l’autre, ils décidèrent de se voir le soir suivant, puis le soir suivant et cela dura prêt d’un mois.
Seulement un jour, (ou plutôt une nuit lol) leur rendez vous secret fut découvert par l’époux jaloux. (Vampire également)
Se dernier se jeta avec rage sur Tjay pour le tuer devant sa femme mais Tjay résista vaillamment avant de tombé sur le sol, sans bouger.
Le cœur du jeune homme s’aretta peu a peu de battre suite blessures qu’il endura et l’homme laissa entendre un rire surnaturelle avant de s’en aller.
Bien que la pharaonne était une vampire (il ne le savais toujours pas a se moment la), elle était éprise d’une réelle affection pour le jeune homme. Aussi elle décida de l’étreindre au seuil de sa mort, le changeant en vampire.
A son réveille, Tjay se sentait différent et se trouvais dans les bras de celle pour laquel jusque la il éprouvais des sentiments. Cette dernière lui expliqua se qui s’était passé et se qu’était devenu Tjay.
Le jeune homme ne supporta pas ses révélations et s’enfui pendant une longue année. Peu a peu, il pris conscience de sa condition, de se nouveau corps et des avantages que cela lui apportait. Il compris très vite que grâce au geste de la pharaonne, Tjay était en mesure de réalisé tout se qu’il n’avais pas pu faire durant sa vie humaine. Toute ses envies, tout ses désires, toute ses privations était a présent permis. Il n’avait plus de limite, il était le seul maître de sa destiné. Et le comportement du jeune homme changea comme le jour et la nuit. Il devint rusé, sournois, tentateur et surtout libre. Une confiance en lui était né et lui ouvrai les portes de tous ses désires. Mais également un sentiment de vengeance, de mépris et de haine envers tout ceux qui par le passé lui avais pourri la vie.
Lorsqu’il décida de revenir dans sa ville natale, rien n’avait changé. Rien sauf lui et alors qu’en pleine nuit il était en quête de sang satisfaire sa soif, se sera en priorité vers sa famille qu’il se dirigera, assassinant l’intégralité du nom.
Durant tout se temps, aucune nuit ne passa sans qu’il pense a cette femme. Celle qui avais changer sa vie (c’est le cas de le dire lol) et a son mari….
Son mari était vampire et il l’avais tué… il était temps de faire de même.

Le tuer ainsi était trop facile. Tjay et ses nouveaux dont, avais envi de s’amuser et de lui tendre un piège. C’est à cet instant qu’il fit la connaissance de Séfina. Une vestale dont la beauté n’égalait que son tempérament. C’était une combattante hors paire rendu esclave par le Pharaon afin de le distraire. Elle n’avait qu’une seule solution. Survivre a ses combats ou mourir. Tjay perçu la haine que cette jeune femme éprouvais a l’égare du pharaon et, usant de ruse, parvins a la rallier a sa cause. Elle allait devenir l’instrument de sa vengeance.

Il fallais plus d’un mois de préparation pour que le piège se referme petit a petit, telle la toile d’une araignée emprisonnant un insecte.
Et le Pharaon, trop sur de lui tomba en plein dedans, sous les yeux de sa femme. Grâce a l’aide de la vestale, Tjay révéla son retour à la grande surprise de la Pharaonne et à l’incompréhension de son époux. Tjay bu le sang du vampire. Et plus il buvais, plus il sentais la victoire approcher, jusqu se que se dernier s’éteigne définitivement.
Séfina fut témoin de la scène, elle qui n’était qu’une simple humaine. Mais au lieu d’être terrorisé par ses êtres, elle fut au contraire admirative et supplia Tjay de la prendre comme serviteur, prétextant que sa vie avait été ainsi faite pour faire sa connaissance et le servir éternellement.

C’est ainsi que la nouvelle existance de Tjay débuta……..
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Osiris le Mer 16 Avr 2008 - 21:48

Excellent prélude tjay ! je constate que tu as l’art et la manière d’interprêter ton personnage vampire et que tu as bien compris ce dont il s’agit. Je te demanderais juste une petite description du passage de son état mortel à celui de vampire. A ce moment, le personnage ressent que le monde change autour de lui, qu’il s’obscurcit bien que tout lui paraisse plus clair. Il peut revoir des images du passé, voir ses êtres aimés lui dire adieu, ou bien voir les ombres remuer, il peut entendre aussi des chants, une mélopée, ou être dans le silence total, mais bien souvent les premières sensations au moment du passage sont la panique et la solitude.







Que penses-tu des mortels 1 La réponse du joueur à cette question est déterminée, jusqu’à un certain point par la Voie de son personnage. Les humains sont-ils des proies ? Veut-il se venger d’eux ou sont-ce simplement des êtres inférieurs, des instruments utiles ou, au mieux, des animaux capables ? Les Caïnites du Moyen Âge ont peu d’opportunités d’interagir avec les mortels, il faut donc réfléchir soigneusement à cette question.



Une scène qui illustre bien cette question est celle d’un repas, peut-être même du premier du vampire. Traque-t-il sa proie pour savourer sa peur ou frappe-t-il rapidement et proprement, pour minimiser les souffrances de sa victime ? La victime demeure-t-elle vivante ou estelle asséchée jusqu’à la mort ?



Indications : les séthites observent le précepte de la liberté individuelle, telle que le leur a enseigné seth. Ils considèrent les humains comme des êtres à affranchir de leur carcan social et religieux. Ils estiment grandement ceux qui parviennent à vivre leurs désirs les plus enfouis, et considèrent les esclaves de la société du moyen-âge au même titre que des animaux : tant qu’ils ne sont pas dressés, ils servent leur maître, souvent jusqu’à la mort.



Comment te perçois-tu ? Demandez au joueur si son personnage se voit comme un monstre. Quelles que soient la manière dont s’est produite l’Étreinte et la Voie qu’il a choisie, la nuit où il est mort l’a changé à jamais. Il n’est plus un être vivant, mais un cadavre animé, impérissable et (physiquement) incorruptible tant qu’il boit le sang des vivants. Ou at-il ressenti la main de Dieu le charger d’une mission sacrée ?



Une scène adéquate pour cela est celle où le personnage choisit une Voie ou connaît une épiphanie. Vous devriez demander au joueur d’expliquer pourquoi le personnage a choisi telles croyances. Si vous ne voulez pas utiliser la Voie du personnage, tentez une scène où le personnage doit faire un choix qui révèle quelque chose sur lui, comme de permettre à un innocent d’échapper à un terrible destin, ou non.



Indications : la voie privilégiée des disciples de seth est la voie de serpentis. En voici la description :



La Voie du Serpent



Les adeptes de la Via Serpentis vénèrent le Dieu Seth et servent ses buts. Ils pensent que la hiérarchie sociale est une création d'Osiris pour asservir

l'Humanité, et donc qu'ils faut libérer les mortels de toutes ses contraintes.



Les humains doivent donc être libres et vivre selon leurs propres possibilités. Servir ou être dépendant de quelqu'un d'autre est signe de faiblesse, l'individu

ne mérite pas alors d'être sauvé. Les seules institutions tolérées sont celles qui permettent de propager l'anarchie et la corruption.



Sauver un être est avant tout réalisé en lui permettant de se libérer, de se laisser aller, et de céder à tous ses désirs les plus profonds. La morale et

la vertu sont faites pour enchaîner le mortel, et lui permettre d'assouvir tous ses besoins et ses fantasmes, c'est lui offrir la liberté.



Sobriquet

Tentateurs

Initiation

L'initié passe lui-même par des épreuves de tentation. S'il y cède, s'il va au-delà, et s'il saisit le but de ce qui se cache derrière l'offrande des plaisirs,

l'initié est accepté. Sinon, il est éliminé.

Organisation

Un groupe de Hiérophantes dirige et donne les orientations de la Voie.

Interprétation

Il faut servir Seth et contrer les visées d'Osiris. En ce sens, tout acte et toute parole doivent être dédiée à ce but ultime. Tout ceci doit être mené

avec dévotion, mais aussi avec un plaisir permettant de comprendre celui des autres. Il ne faut pas pour autant se laisser submerger par la corruption

pour garder un certain équilibre et ainsi pouvoir continuer à servir Seth.



Note : tes proies favorites sont les pieux, les pénitents, les religieux, les soldats disciplinés, les vierges, les juges, et tout mortel qui préserve une apparence d’ordre. Tu peux t’en nourrir après t’être amusé avec eux ou fondre sur tes proies avec la vivacité du serpent. Ces mortels réfutant leur véritable soi en font des festins délectables.



Celui qui t’a initié à la voie du serpent n’est autre que le grand prêtre de la nécropole de louxor. T’ayant fait passé des épreuves extrêmements douloureuses et perfides, il t’a évalué sur 3 points :

-es-tu capable de détourner de sa croyance restrictive un humain convaincu et de lui faire suivre la voie du Dieu Seth…

-Es-tu capable de résister toi-même à la corruption d’un autre tenteur ?

-es-tu prêt à offrir ta non-existence au dieu Seth et à y mettre un terme si le grand-prêtre te l’ordonne ?







Où se situe ton domaine ? Tous les Caïnites veulent un domaine, un territoire propre, pour y établir leur refuge et chasser. Le personnage a-t-il un domaine ? Pourquoi, ou pourquoi non ? Est-il en fuite, parcourt-il la Terre, en quête d’un lieu où s’installer ?



Si le personnage a un domaine, vous devriez aider le joueur à décrire comment il l’a eu et lui donner des indications quant aux responsabilités qui vont de pair, de la présence à la cour aux intrus à chasser. Une scène dans laquelle le personnage accueille un visiteur ou éconduit un intrus peut donner une certaine importance au domaine.



Indications sur le domaine : les disciples de seth privilégient les domaines souterrains (caveaux, catacombes, cavernes). De nombreux nouveaux-nés vampires logent dans les souterrains du temple où ils ont été initiés à la voie du serpent. Cependant tu peux loger dans ton caveau familial, dans la cave de ta résidence, dans des cavernes dont l’entrée donne dans une falaise infranchissable, dans les vestiges d’anciennes constructions romaines (catacombes, citernes, etc).



Qu’est-ce qui te motive ? C’est la question fondamentale. L’éternité est longue.... Comment le personnage prévoit-il d’occuper ses années l Sera-t-il consumé par une faim de pouvoir ou cherche-t-il le Golconde ? L’amour de Dieu ou de l’art le consume-t-il ou cherche-t-il à corrompre tout ce qu’il touche I



Une scène possible est celle dans laquelle le personnage réalise ou décide quel est le but de son existence. Il peut s’agir d’une chose aussi simple que d’entrer dans les ordres ou aussi complexe qu’un débat philosophique qui mène à l’instant de révélation qui décide de la destinée du personnage. La seule chose est d’en faire une scène puissante, dont le joueur se souviendra bien.



Indications : La motivation de ton personnage est trop large et personnelle pour que je puisse t’orienter. Les disciples de seth ont de nombreux ennemis parmis les vampires. Ennemi, n’est pas vraiment le mot, disons que personne ne leur fait confiance. Ils sont les gardiens des savoirs sacrés enfermés dans les cryptes secrètes des pyramides, ils sont les méscènes de la tentation, les serpents des ténèbres. Les questions à te poser peuvent être celles-ci : désire-tu la richesse ? le savoir ultime ? désire-tu le retour de seth ? dominer une région entière où tu pourrais appliquer tes préceptes ? désire-tu tant d’esclaves que les murs de damas ne peuvent en contenir ? désires-tu semer le désordre ? percer les mystères des vents du désert ? devenir le plus grand prêtre de ton ordre ? ou bien le plus grand sultan (prince d’une ville au moyen orient chez les vampires) que l’arabie n’ait jamais connu ? désire-tu tenter les serviteurs de leurs maîtres ou bien les maîtres eux-mêmes ?



Voilà quelques indications très limitées qui pourront peut-être t’inspirer. N’éhsite pas à me solliciter si tu veux de plus amples informations pour trouver la motivation ultime de ton personnage.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Jeu 17 Avr 2008 - 14:35

D’accord alors je me lance pour l’explication du passage de l’état mortel de Tjay a celui de vampire.

Comme je l’ai dit, lorsqu’il pris conscience de se qui s’était passer grâce au explication de la pharaonne, il fut pris de panique et s’enfui. Durant tout se temps, il eu un grand vide. Personne ou presque n’avais remarqué son absence et personne ne se souciai de lui. Il était livré a lui même et seul. Mais cette troublante solitude n’était pas accompagnée d’un silence de mort comme il aurai pensé. En effet, le jeune homme entendait des éclats de rires. Des rire féminin mélangé a des plaintes de plaisir et autre gémissement. Accompagnée de tout cela il pouvais clairement entendre « libère toi… laisse libre cour a tes désires… ose…. »

A partir de la, son comportement changea (et je rebondi sur la question suivante) et il perçu les humains d’une façon nouvelle. Ils étaient devenu pour lui des être inférieur et faible, s’imposant un ritme de vie qui le leur conviennent pas souvent. Il compris cela très vite, si bien que lorsque le besoin du sang se fit sentir, il voulu aller a l’encontre de tout se qu’on lui avais inculqué de faire, a savoir, jouer avec sa nourriture. Tjay pris un malin plaisir a charmer, tenter, attirer la curiosité pour que finalement ses filets se referment sur sa proie qui n’était d’autre que son père. Il le dégusta lentement, très lentement afin d’apprécier la vie de cet être s’éteindre doucement par ses envies.

Depuis lors il compris que sa destiné était guider par Seth lui même. C’est Seth qui avait placé cette pharaonne sur son chemin le soir ou il avait prévu de se donner la mort. C’est Seth qui lui avais acorder cette chance. Seth a cru en lui et lui à donner les moyens de prouver qu’il était la personne qui était faite pour diriger ! Tout cela se confirma lorsqu’il rencontra le prêtre de la nécropole de Louxor qui lui fit passer 3 épreuves. Epreuve qui réussira avec les honneurs et sera fait un disciple de Seth a part entière.

Apres son absence pour trouver ses marques et revenir pour se vengé de l’époux de la pharaonne, Tjay pris possession d’une partie de son palais, faisant construire son tombeau dans une annexe sous les fondation même du palais. Il était de se fait considéré comme un invité de grande marque auprès de la pharaonne qui subvenais a ses besoins et ses caprices. Il eu par la même occasion un harem et choisi Séfina comme étant sa garde du corps personnelle, sa confidente ainsi que sa servante et ce, pour l’éternité. (Suite a notre discussion via mp). il ordonat également la construction de sa pyramide, voulant laisser une trace de son nom dans l'histoire et il ne comptais pas s'aretter la....

Sa motivation a présent était simple. Il devais régner et libérer les hommes pour la gloire de Seth. Semer l’anarchie et la corruption afin d’étendre le domaine de son dieu.


Edit par Osiris: Le serpent des ténèbres

Alors que tu avais réussit avec éclat les trois épreuves du grand prêtre akanesh du temple de louxor, tu pris un repos bien mérité en compagnie de nitocris, ta compagne de loisir, ta maîtresse des ténèbres, ta mère vampirique. Une nuit, alors que vous arpentez silencieusement les marches de la pyramide de kemfreh, la 17ème pyramide du plateau de giseh, nitocris arrête sa marche pour te faire face. Ses cheveux noir de jais, sa peau nacrée reflétant les pâles rayons de la lune et ses yeux verts dont les iris sont ceux de serpents font d’elle la reine incontestée de tout l’empire du nil. Même les rois à la peau sombre du sud du nil la reconnaissent en tant que telle.

« Akanesh n’en a pas fini avec toi petit serpent, dis-t’elle de sa voix narcissique. Il désire à présent te faire passer l’ultime rituel, celui du serpent des ténèbres. Rares sont les privilégiés qui peuvent prétendre à cet honneur. «

Devant ton silence, le silence de l’ignorance de ce qu’est le rituel du serpent des ténèbres, elle dit :

« le rituel du serpent des ténèbres permet au grand prêtre de rentrer en communion avec Seth lui-même. Notre souverain éternel lui révèle alors le destin de celui qui est désigné. En l’occurrence ce sera toi ce soir-là tjey. Il y a un risque, bien sûr. Si le destin de celui qui est désigné ne contente pas le Dieu Seth, alors le grand prêtre et son protégé sont irrémédiablements détruits. Cela est un peu direct, c’est sûr. Mais en revanche, si le Dieu Seth daigne porter son attention sur celui qui est désigné, alors il révèle au grand prêtre le destin qu’il lui réserve. Et celui qui est désigné devient alors le gardien des secrets du Dieu serpent. Personne ne sait ce qu’il lui arrive, car bien souvent ils disparaissent sans laisser de traces. Il faut que tu te prépare tjey. Nous partons dès ce soir. J’ai fait préparer les radeaux du typhon qui te mèneront au grand temple de louxor avant l’aube. »

nb :
Louxor
louxor (ou Al Uqsur en arabe) est une ville située sur la rive droite du Nil, en haute égypte. située à environ 700 km au sud du Caire et à environ 300 km au nord de Assouan. il s'agit de l'antique cité égyptienne de Thèbes.
Son temple, relié à celui de Karnak par un dromos, longue allée bordée de sphinx, détient pas moins de six statues monumentales et de deux obélisques.
Durant l’égypte antique, elle était le berceau des grands cultes de l’empire du Nil. Le jour, les fidèles venaient rendre hommage à leur Dieu et jurer allégeance aux grands prêtres de leurs culte. La nuit, les vampires se réunissent secrètements afin d’idolatrer leurs divinités maudites. A cette époque Caïn n’existait pas, et chaque clan adorait des dieux tels que bastet (la déesse chat), osiris (le dieu des morts), horus (le dieu soleil), seth (le dieu du mal), et même p’tah (un dieu représenté sous la forme d’une momie dont on dit qu’il fût le premier dieu égyptien).
Au moyen-âge, la ville entière est abandonnée depuis des âges oubliés et est devenue une sinistre nécropole. personne n'ose s'y aventurer car on la dit hantée par des esprits diaboliques (djinns).
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

disciplines

Message par Osiris le Jeu 17 Avr 2008 - 23:24

bonsoir tjay,

félicitation pour ton histoire, tu détiens un personnage digne des grands tenteurs de ton clan, avec en prime des mystères qui tournent autour de toi. ton personnage commence à bien se dessiner, nous allons aborder maintenant le côté technique du jeu.

le jeu de rôle vampire est constitué d'un ensemble de règles simples. le personnages dispose de traits physiques, sociaux et mentaux ainsi que de talents, de compétences et de connaissances relatifs à sa vie mortelle.

depuis qu'il est devenu vampire, il dispose en plus de disciplines qui lui confèrent de grands pouvoirs . nous allons commencer par ces disciplines. les disciples de seth disposent de 3 disciplines de clan. je t'envoie en MP les descriptions de ces disciplines afin qu'elles restent confidentielles.. les voici :

-dissimulation
-présence
-serpentis

tu dois me dire dans quel ordre de priorité tu veux ces pouvoirs. le premier sera ton pouvoir le plus puissant, le troisième le moins puissant.
les vampires peuvent aussi avoir des atouts et des défauts qui leur donneront des avantages (ou des désavantages) certains.
ce système d'atouts et défauts encourage les joueurs à travailler le passé et la personnalité de leur vampire plus en profondeur, leur donnant des capacités et inconvénients uniques.

les atouts et défauts peuvent être physiques, mentaux, sociaux ou surnaturels. dis-moi si tu désires que ton personnage en ait, si tu veux des atouts/handicaps physiques, mentaux, sociaux ou surnaturels, combien tu en veux à peu près (mais ce nb peut changer), je te dirais par MP lesquels ont été sélectionnés pour toi. tu ne choisit pas si ton personnage gagne un atout ou un défaut, cela est tiré aléatoirement dans une tabme.


en fonction de ces disciplines, de ces atouts et handicaps et de ton prélude, ta fiche de personnage sera presque complète.

bonne chance
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Ven 18 Avr 2008 - 0:23

Alors concernant mes disciplines de clan, voici l’ordre dans lequel je vois les choses pour mon personnage.

-Serpentis
-Dissimulation
-Présence

Pour se qui est des Attouts et défauts, je vais en prendre pour voir, en espérant que la chance soit de mon coté. J’adresse une petite prière à Seth pour qu’il guide ma destiné une fois de plus 

Allons y pour 2 surnaturels et 1 social. Je pense que ça sera déjà pas mal lol
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Osiris le Ven 18 Avr 2008 - 23:27

Tjay,

Voici enfin ta fiche de personnage complétée. Ne t’alarme pas s’il y a des éléments que tu ne comprend pas, c’est moi qui gère les règles du jeu. Je te la donne juste à titre indicatif, pour suivre l’évolution de ton personnage et avoir un aperçu de ses traits.

Si néanmoins tu as des questions, n’hésite pas à m’envoyer un MP. J’y répondrais dès que possible.

Bonne lecture !

Osiris


Vampire, fiche de personnage

Nom : Tjay
Clan : disciple de seth (séthite)
Concept : gardien du secret
Chronique : le chant du désert


Physique

Force : 2 Dextérité : 4 Vigueur : 2

Social

Charisme : 4 Manipulation : 4 Apparence : 3

Mental

Perception : 2 Intelligence : 2 Astuce : 2


Talents

Vigilance 1
Empathie 3
Expression 2
Subterfuge 3

Compétences

Animaux 1 (serpents)
Étiquette 3
Représentation 2
Furtivité 3
Connaissances
Érudition 2
Linguistique 1 (égyptien antique, arabe littéraire)
Médecine 3
Occulte 3

Disciplines

Serpentis 6
Dissimulation 4
Sorcellerie 2
Présence 1

Historiques

Génération 5 (7ème génération. Réserve de sang de 20, peut dépenser 4 points de sang par tour, niveau maximal de Trait : 6.)
Mentor 5 (L’un des plus importants vampires de l’époque (dont vous ne réalisez probablement pas encore pleinement l’importance).)

Ressources 2 (Modérées. Vous pouvez vous faire passer pour un membre de bonne stature dans la communauté que vous avez choisie, avec les cadeaux occasionnels faits par une personne de qualité. Vous pouvez embaucher plusieurs serviteurs. Une partie de vos ressources est disponible en lettres de crédit, bijoux portables et autres formes qui vous permettent de garder un niveau de ”vie” de niveau un, où que vous soyez, pendant environ 6 mois.)

Serviteur 2 (une goule améliorée)

Troupeau 1 (3 calices de confiance)

Vertus

Conviction 3
Instinct 4
Courage 3

Autres traits
Atouts et handicaps


-Affinité avec les serpents

-manducation

-malédiction

-Proie


Voie (voie du serpent) : 7

Volonté 6


: Expérience :
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Ven 18 Avr 2008 - 23:32

d'accord, je pense avoir parfaitement saisi mon personnage Very Happy

Edit par Osiris:

Tjay,

Voici quelques dernières touches à propos de ton personnage. Tu auras un aperçu de quelques préjugés qu’ont les disciples de seth envers les membres de certains clans, puis quelques notes sur l’organisation des séthites. Enfin, tu auras pour couronner le tout une citation typique d’un disciple de seth.


Préjugés
Les Ashirra : Ils me font vraiment rire, ces Ashirra. Ils suivent une religion plus jeune que la plupart d’entre eux ! Si c’est là qu’ils cherchent le salut, ce sont des sots.

Les Franj : Ce sont les ennemis de Maât, sans aucun doute. Ils entravent le monde par leurs chaînes de seigneurs et de serviteurs. On ne peut leur permettre d’apporter de telles idées ici. Avec le temps, nous les briserons jusque dans leurs propres terres.

Al-Amin : L’union fait la force. L’isolement fait la faiblesse. Autrefois, les Al-Amin représentaient un danger pour nous. Ils ne sont plus qu’une mauvaise plaisanterie.

Baali : De mon vivant, j’avais un enfant qui aimait les histoires de monstres et de ténèbres, jusqu’à ce qu’il devienne adulte. Peut-être les Baali deviendront-ils un jour adultes, à moins qu’ils ne continuent à bouder comme des enfants battus. ,

Banu Haqim : Leurs vizirs sont nos plus grands adversaires. Pour l’instant, nous avons conclu une trêve et nous œuvrons ensemble pour repousser les Franj. Quand cela sera fait, nous en saurons assez sur nos ”alliés” pour les mettre à genoux.

Qabilat al-Mawt : Tentez-les avec un secret, et ils viendront à votre temple en courant. Ils serviront Seth, eux aussi, tôt ou tard.



Organisation : Les Walid Seth qualifient leurs refuges de temples. Pourquoi ? Parce que le bay’t est agencé comme une religion, selon des préceptes qui viendraient de Seth lui-même. Le plus ancien Serpent du temple prend le rôle de Grand Prêtre. Si un Walid Seth s’établit dans une nouvelle ville, il tente de fonder une secte de mortels dont il sera le prêtre. Cette secte sera à la fois une source de serviteurs et de subsistance.

Citation : Non, ne t’inquiète pas. Ton souhait est très compréhensible. Avec un peu d’effort, je peux m’assurer qu’il se réalisera. Peut-être aurais-tu la gentillesse de me rendre un petit service en échange ?
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Osiris le Dim 20 Avr 2008 - 1:07

Le serpent des ténèbres



Les radeaux du typhon étaient une fois de plus la preuve de la supériorité de Seth sur les autres divinités. Filant comme le vent, tel des spectres argentés remontant le cours du Nil, les radeaux du typhon naviguent à une vitesse impressionnante. Pour comparaison, les radeaux de rê ne sont que de frêles embarcations tout juste bons à noyer des poissons. C’est ce que te dit Nitocris alors que tu t’accroches fermement aux ramifications de proue pour éviter de te faire emporter par les bourrasques surnaturelles.



Un peu avant l’aube, les radeaux du typhon se mettent à ralentir jusqu’à se laisser emporter par le courant du long fleuve. Etrangement, une longue assemblée attend sur le port de ce qui semble être Louxor que les radeaux du typhon accostent. Puis ce faisant, tjay est emmené par des dizaines de bras, certains de textures squameux, d’autres froids comme le marbre, d’autres enfin aux griffes acérées comme des crochets de cobras. L’itinéraire est flou, car tjay est pris dans un flots de sensations déroutantes : des parfums ennivrants emplissent l’air ambiant qui malgré ta nature de non-mort te laissent agréablement euphorique. Des louanges à la gloire du dieu Seth sont chantées tandis que des esclaves du sud de l’empire à la peau noire accompagnent la procession à grand coup de tambours, de mélodies dissonantes jouées à la flûte et de tintements de colliers d’osselets.



Tu rentres dans ce que tu reconnais comme étant le grand temple du dieu Seth, en suivant la grande allée des sphinx et en passant devant un obélisque de couleur noir de jais. La procession continue à t’entraîner en te portant tel un prince dans les dédales secrets du temple, là où le grand prêtre akanesh célèbre le culte du dieu serpent. Après t’avoir conduit à travers maints réseaux de galeries glaciales, d’escaliers anciens, puis d’escaliers naturels menant à des cavernes oubliés des hommes, la procession s’arrête devant ce qui semble être le cœur du temple. D’étranges lueurs fantomatiques vertes et orangées se mêlent pour illuminer une fratrie pécheresse composée de prêtres, de vestales et d’initiés entièrements dévoués au dieu Seth. A ton arrivée, ils se mettent à entonner une mélopée macabre qui remplace les chants joviaux de ta procession. Le silence envahit alors tes rangs tandis que les cœurs des fidèles s’emplissent d’un mal plus ancien que l’humanité.





Le grand prêtre akanesh, muni d’une mince couronne dorée et vêtu d’habits d’apparat d’un vert sombre te fait signe d’approcher vers l’autel et de t’allonger. Brandissant de sa main droite un fouet à trois lanières, il prononce des psaumes interdits, des incantations que l’on ne doit jamais entendre sous peine d’être damné pour l’éternité. Akanesh se tourne majestueusement vers la statue représentant une des nombreuses forme du dieu Seth : un corps humain dont la tête est celle d’un cobra à face de vieillard, et dont les jambes sont remplacées par un long corps de serpent. Puis il prononce à voix forte des formules dans un langage perdu des hommes et à ce moment un souffle glacial emplit la caverne. En y prêtant attention, tu peux entendre comme un lointain murmure sortant de cette bise, mais rien de vraiment discernable. Puis la bise se meurt et l’atmosphère redevient plus douce.









Après ce qui t’a semblé être le rituel du serpent des ténèbres, akanesh se tourne vers la procession et demande à ce que tu sois reconduit dans ton refuge, dans les cryptes de ta pyramides. Il s’écrie comme en proie à un délire malsain que le dieu Seth lui a parlé et qu’il lui a dévoilé les secrets de ta destiné. A présent le temps est venu de te préparer à l’aboutissement du rituel du serpent des ténèbres, à l’achèvement des recommandations de seth : tu dois passer l’épreuve du silence. Tu n’as pas le temps de demander ce qu’est encore cette étape que tu es amené à nouveau dans les cavernes sous les cryptes désolées, puis dans les dédales de couloirs sous le temple, puis dans l’allée des sphinx menant au port des fontaines de marbre, et lorsque tu retrouves tes esprits, tu te retrouve à nouveau accroché aux ramifications de la proue, pendant que les radeaux du typhon traversent les étendues du fleuve en sifflant dans les airs, défiant les lois naturelles du vent. Nitocris se tient à tes côtés, toujours droite et fière, telle l’impératrice du mal commandant aux forces de l’univers, et te tendant la main, elle frôle ton visage pour te provoquer en un cruel sourire triomphant.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Dim 20 Avr 2008 - 12:54

Ne comprenant pas bien se que je suis en train de vivre, je décide de m’adresser a elle pour lui poser la question.

Nitocris….. Oh belle Nitocris…. Que c’est-il passé ? Parle, je t’en pris !

J’ouvrai grand mes oreilles, attendant avec impatience ses explications.
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

le rite du silence

Message par Osiris le Lun 21 Avr 2008 - 14:31

Alors que les embarcations sifflent dans les airs, Nitocris te fixe quelques instants, le temps de te faire éprouver l’immobilité de son regard de vipère.à ta question, elle reste quelques secondes immobile elle-même, puis te sourit. Ce genre de sourire indéfinissable qui allie la férocité du prédateur aux charmes de la plus grande des femmes de son époque : la reine noire de l’empire du Nil.


Puis elle prend la parole :


« seth s’est manifesté durant le grand rituel du serpent des ténèbres. Il a dévoilé ton destin au grand prêtre akanesh. En fait, toute l’assemblée a entendu le murmure de seth, mais seul akanesh a pu entendre ses paroles. Ne l’avais-tu pas deviné mon fils ?
N’as-tu pas étudié les rites secrets de notre clan dans les archives de notre temple ? qu’as-tu fait tout ce temps ? t’es-tu simplement instruit des rituels de sorcellerie grossiers et primitifs ?

il est trop tard pour t’instruire d’avantage. Désormais tu dois passer le seuil du silence. Seuls les plus convaincus sortent indemnes de ce passage. Les autres tombent en proie à la folie, d’autres encore sont anéantis par le désespoir. Que tu sois prêt ou non importe peu à présent. »


puis se tournant une dernière fois vers toi, elle te dévisage un moment comme si elle allait te faire un adieu solennel, puis t’ordonne d’une voix implacable :

« meurs ! ».


à ce moment, le flou envahit ton esprit et tu sombre dans l’inconscience. Tu te sens entraîné par des nids de serpents entrelacés vers un abîme sans fond. La chute est longue et vertigineuse.

puis c’est le néant…
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

éveil

Message par Osiris le Lun 21 Avr 2008 - 14:42

Il est impossible de savoir combien de temps tu es resté dans cet état. Ni comment tu es arrivé dans ce sarcophage. Ni pourquoi tes mains, tes vêtements et ton visage sont maculés de sang. Ce qui est sûr c’est que tu es réveillé. Aux pieds de ton sarcophage, plusieurs corps étendus gisent dans des positions anormales, comme s’ils avaient été en proie à une terreur indicible, et massacrés par une créature inhumaine. A tes côtés, se tient un autre sarcophage, plus petit, moins ornementé. En jetant un regard dans la pièce, les souvenirs se ravivent et tu reconnais ton tombeau sous la 17ème pyramide qui jouxte la troisième grande pyramide du plateau de giseh. La salle est vieille et poussiéreuse ecomme si cela faisait des siècles qu’elle n’avait pas été ventilée. Le mur en face de toi a été percé certainement par des pioches et des masses, et tu comprend alors que les gisants à tes pieds n’étaient autres que des pilleurs de tombes. Ils en voulaient à ton propre tombeau…
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Lun 21 Avr 2008 - 17:40

Tjay se lève alors péniblement. Comme quelqu’un qui aurai fait la nouba la veille et qui en subirai les conséquences, a la différence qu’il était en pleine forme. Il s’agissait en réalité de son comportement habituel à son levé, être nonchalant.

Voilà qui n’est pas très plaisant comme tenu… bien que la couleur rouge me sied bien en tant normal.

Il observera alors avec plus d’attention son tombeau, peut être trouverait-il des indices supplémentaires. Mais se sera le sarcophage a ses coté qui attirera le plus sa curiosité.

Tien tien tien…. Qui ça peut bien être ??

Sa langue siffla d’excitation et un sourire s’élargi sur son visage alors que le disciple de Seth ouvrai le sarcophage en question, comme un enfant ouvrant un bocal a bonbon
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Osiris le Mar 22 Avr 2008 - 11:09

Une douce lumière inonde l’intérieur de ton tombeau. Elle provient des lampe à huile, certainements apportées par ces profanateurs que tu as dû massacrer lorsqu’ils ont ouvert ton sarcophage. Ce sarcophage qui t’a servit de geôle pendant bien longtemps est splendide : d’un blanc laiteux orné de fresques qui décrivent la processions des dieux du Nil en train de mettre un serpent en cage. Le tout est gravé dans le marbre, et peint avec les couleurs les plus ravissantes. Chaque crénelure du sarcophage a été doré à l’or fin. Un véritable chef d’œuvre… digne des nombreux objets en or et pierres précieuses que tu vois éparpillés sur le sol, au milieu des armes, des pots en terre cuite, des jarres et des masques.



En te dirigeant vers le sarcophage plus petit, tu remarques que les murs de ton tombeau ont été gravés et peints eux aussi de motifs égyptiens représentants les dieux du Nil dans des scènes particulières. Le dieu à face de crocodile est le plus souvent et le mieux représenté.



Le petit sarcophage a été simplement sculpté dans le bois. Sa couleur ébène ne montre aucun signe de gravure ni de motifs. En l’ouvrant, une odeur insupportable te fouette le visage et tu met du temps à attendre avant que le nuage nauséabond se dissipe. Les vampires, bien que morts, ont gardé tous leurs sens, et leur odorat et tout aussi développé que de leur vivant.tu remarque rapidement que ton corps est couvert de bandelettes. En regardant ton image dans le bouclier en fer poli de l’un des profanateurs, te tu tel que tu es actuellement : maigre et pâle comme la mort, bien que ta peau soit devenue reptilienne. Tes yeux sont ceux de serpents, avec une pupille fendue verticalement. Tes crocs sont sortis, comme prêts à mordre, et ta lanque fourchue lape l’air. Tout ton corps est couvert de bandelettes usées. Il semble que tu ais été momifié…



C’est alors que les souvenirs te reviennent : tu te souviens de la terreur que tu as éprouvé lorsque les tiens t’ont enfermé dans ce sarcophage. Tu te souviens de la détresse de l’incarcération, de la bête qui paniquée et qui a pris ton contrôle pour te faire sortir de ce carcan. Mais rien n’y fît. Tes doigts raclèrent l’intérieur du sarcophage jusqu’à devenir des moignons sanglants. Tes bras et tes jambes devinrent douloureux à force de frapper sans relâche contre la pierre froide. Et petit à petit vint la soif. Aussi froide que la pierre, mais beaucoup plus impitoyable, la soif de sang que tu as ressentie était la pire des tortures. Tu entendais la bête hurler en toi son agonie. Elle utilisait tout ce qu’elle pouvait de toi pour pouvoir sortir, en vain. Tu ne pouvais qu’assister impuissant à la détérioration de ton corps pendant que ton sang restant se consumait jusqu’à ce que tu plonges dans la torpeur.



Tu ouvres le petit sarcophage et tu vois une momie. C’est la momie d’une femme, une guerrière au vue des armes qui la recouvre. Son front est cerclé d’un voile nubien et ses poignets portent des braceletes dorés. Elle a été parée comme une invitée de marque, bien que la toile qui la recouvre tombe en désuétude.




A toi de jouer tjay. Que ressens ton personnage à la vue de cette momie ? que ressens t’il envers sa mère nitocris et le grand prêtre akanesh qui l’ont ainsi piégé ? quelle est l’horreur qui l’a envahit lorsqu’il s’est retrouvé enfermé dans son propre sarcophage sans aucun moyen de sortir ?
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Mar 22 Avr 2008 - 14:24

Une fois le fameux sarcophage ouvert et l’odeur moins forte une fois celle ci répandu, le sourire de Tjay s’élargira dans un infime bruit de déchirement provoqué par ses lèvres sèches. Il reconnu sa plus fidèle compagne, confidente, garde du corps, servante….

Séfina…. Ma jolie petite vipère… revient a toi ! Ton maître va avoir besoin de ton soutien et de tes services !

Dit-il en lui caressant affectueusement la joue et le cou, faisant se qu’il faut pour qu’elle revienne a elle.

De son regard, il balayera la salle ou il se trouve pour que petit a petit, il se rende bien compte de se qui s’est passé.
Doucement, les idées et les reflections qu’il se faisait se mirent en ordre dans son esprit encore endormi. Et peu a peu, la colère l’envahi ainsi que les questions.


Pourquoi !?

Hurlât-il en s’en prenant a certaine dépouille qui était en position a genoux prêt de son sarcophage, les battant et les envoyant volé comme de vulgaire marionnette.

Pourquoi !?

Continua t’il en détruisant des jarres disposé ça et la dans la pièce.
Il devenait fou de rage alors qu’il était harceler de questions. L’envi d’avoir des réponses mélangées à cette colère était plus forte que tout.

Il eu des flash-back de certaine scène mais, brève, très court, comme si se qui s’était passé datais d’une dizaine d’année, voir une centaine d’année…
Il se revoyait à l’intérieur de son sarcophage, le couvercle se refermant sur lui sans qu’il ne puisse rien faire d’autre que subir. La lumière se dissipant au fur et a mesure que le couvercle refermais son sarcophage. Puis le noir total. L’emprisonnement. L’incapacité d’en sortir, cette frustration d’être coincé dans un endroit si étroit sans pouvoir bouger à sa guise, L’échec de toutes ses tentatives pour en ressortir…
Puis l’épuisement total ainsi qu’un long sommeille loin d’être réparateur
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

la voûte céleste

Message par Osiris le Mer 23 Avr 2008 - 9:59

Alors que tu tente de comprendre ce qui s’est passé, ton attention est attirée par le passage par lequel sont entrés ces pilleurs de tombe. Il n’y a pas d’autres issues. A croire que ton tombeau avait été scellé définitivement. Même si tu avais ouvert ton sarcophage, tu aurais mis des décénies voire des siècles à te frayer un passage jusqu’à la surface, ou à trouver le conduit par lequel sont passés ces maudits pillards.

En levant la tête, tu remarque que le plafond de ton tombeau est d’un bleu profond aux reflets indigos. Tu connais la pierre précieuse utilisée pour obtenir une couleur aussi céleste : il s’agit du Lapis lazuli. En temps normal, seules les trois grandes pyramides du plateau de giseh sont connues pour être dôtées d’une telle ornementation. Mais ton tombeau n’en était pas muni avant que tes mentors ne te tendent ce piège scabreux.

Alors que tu ramènes séfina à la vie, tu jette un coup d’œil aux corps étendus par terre. La plupart de ces voleurs ont le teint basané, mais leur morphologie n’est pas celle de ton peuple : ils ressemblent aux barbares des contrées de l’est. Tu as déjà rencontré des représentants de cette espèce : ils ont la peau brune, ils sont plutôt grands et secs. Leur accoutrement est aussi exotique que leur fine barbiche est ridicule. Certains portent à leur fourreau des lames courbes toutes aussi ridicules que le reste. Etrangement, deux des mortels que tu as tué ont la peau blanche. Tu n’as jamais vu de telles créatures, mais tes anciens t’ont rapporté que les terres du nord par delà la grande mer abritent de tels sauvages. L’un d’eux porte autour du cou une petite croix rustique. tu ne peux t’empêcher de sourire à la vue de cette idôle primitive. Les croix de ton peuple, elles, ont vraiment du caractère.

Puis tu entends un gémissement. Séfina revient d’entre les morts. Ta vestale se ranime. Elle commence par lever son bras droit en guise de prémisse. Puis elle ouvre ses prunelles noires qui sont bien assorties à sa peau parcheminée. Il faudra du temps, beaucoup de temps avant qu’elle ne retrouve son teint satiné.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Mer 23 Avr 2008 - 20:33

Tous se bouscule dans la tête de Tjay.
Pourquoi avait-il été trahit de la sorte, après même qu’il ai réussi toute les épreuves ?


J’y suis….

Seth a du reconnaître ma valeur !! La concurence a fait peur aux autres et afin d’éviter que je prenne plus de pouvoir il m’on enfermé içi !

C’est évident, me tuer aurai provoquer la colère de Seth alors ils ont couler du plomb sur mon sarcophage et sceller la pièce !

Mais a présent, le grand et sublime Tjay est de retour…


Il laisse alors entendre un rire de dément a gorge déployée alors que Séfina se lève doucement.

Ma douce… je t’ai connu plus fraîche….

Se calmant au fur et a mesure, il portera son attention sur ses maudit pilleur de tombe. Maudit ? Non, plutôt bienfaiteur. Car sans eux, il ne serai pas sorti d’ici et n’aurai pas pu étancher sa soif ni celle de Séfina.
Il les inspectera, trouvant leur vêtement pour le moins étrange et vulgaire, lui qui dans ses dernières années avant cet incident était vêtu comme un prince.


Seth attend de me voir à l’œuvre. Il ne m’aurai pas envoyé ses cloportes souiller ma pyramide sinon. Tien ? Mais qu’est-ce que…

Voyant quelque chose briller, il remarquera un collier avec une croix que l’un des individus porte à son cou.

Et bien, l’artisan qui a fait cela devait être un bien jeune apprenti. Aucun sens de l’art comparé a nos Ankh… il aurai du faire un cercle ou un carré, cela aurai été pareil !
Tien d’ailleurs, se doit être le même ouvrier qui a fait leur armes…. Incapable de faire une lame droite ! C’est pathétique….


C’est la réaction qu’il aura en voyant les cimeterres.

Séfina ma belle, il est temps de sortir d’ici !

Il ouvrira la marche et empruntera la galerie que les pilleurs de tombes lui ont ouvert mais avec précautions car, la notion du temps n’est pas vraiment d’actualité après se long sommeille et rien ne dit qu’il ne fasse nuit !
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Osiris le Sam 26 Avr 2008 - 14:10

Tjay



A présent tu hante les rues de ce qui semble avoir été le Caire autrefois. Tu ne comprends toujours pas combien de temps tu es resté enfermé, mais il s’est passé beaucoup d’évènements, et notamment celui de la mort de l’empire du nil. La longue procession pharaonique a laissé sa place à des convois de marchands rapaces, les fiers bâtisseurs de temples et de pyramides ont été remplacés par des architectes de mauvais goût à peine capables de construire des édifices ronds, et la richesse et la splendeur de l’empire du nil a été remplacé par une misère indescriptible. Le bon côté des choses c’est que le Caire a gardé ses fondations et ses allées secrètes, qui n’ont jamais été explorés par ces humains dégénérés. La ville en elle-même est un dédale de quartiers labyrhintiques, dont la surface n’est que le bout du moignon d’un manchot. Tu y place donc ton nid, aprenant en une bonne décennie le langage des autochtones, leurs coutumes, leurs accoutrements, leurs modes de vie, apprenant à différencier les musulmans des chrétiens, à constater avec délectation que l’argent est devenu rare et précieux, que le dogme et l’esclavage des masses a atteint des sommets vertigineux. Il te faudra du temps et de la patience pour donner un bon coup de pied dans la fourmilière et pour faire sortir de la vase tous ces tétards indolents.



Tu réussit donc à reformer un culte ancestral entièrement dévoué à seth, et une petite poignée de mortels viennent régulièrement se prosterner devant l’autel du dieu serpent pour l’adorer.



Parfois, alors que tu te retrouve seul, tu te souviens des impressions que tu as ressenti à la sortie de ton tombeau : ce qui avait été jadis une plaine riche et verdoyante est devenue un terrain désolé, habité par la rocaille et le sable , infesté de scorpions et de serpents dégénérés. Un instant, tu as cru apercevoir au loin, au sommet d’une dune, un cavalier en turban, mais l’instant d’après il avait disparu. Tu n’as donc pas prêté plus d’attention à cette vision. Puis après quelques années, tu apprends qu’un groupe de soldats syriens escortait des chercheurs et des architectes afin de découvrir des ruines dans le plateau de giseh. Ils ont disparu maintenant et personne n’y prête plus attention. De toute façon les pilleurs de tombe sont très mal vue ici : la religion locale interdisant de profaner les sanctuaires des morts.



Tu parviens à faire le rapprochement avec ceux qui ont ouvert ton tombeau et qui t’ont libéré d’un destin fatal. En approfondissant tes recherches sur ces étrangers, tu apprends qu’ils venaient de la ville de Damas, surnommée le diamant de l’islam car il s’agit certainement de la plus belle ville du monde oriental. En étudiant les cartes récentes dans les bibliothèques et en les comparant à celles que tu dérobes dans les archives de ces mêmes bibliothèques, tu en vient à la conclusion que cette Damas existait déjà à lépoque de l’empire du nil. Elle portait jadis un autre nom, certains l’appelait ikzateph, la cité blanche, d’autres lui donnait le nom maudit de vish-tal-ierkault, la cité des morts. A ton époque, elle était un avant poste araméen, bien qu’en réalité elle était réputée pour être sous le joug des prêtres infernalistes de la cité cyclopéenne de Mashkan-Shapir.





Ces recherches t’ont pris de nombreuses années, et tu as dû négliger la propagation du message de seth pour pouvoir les mener à bien. A présent tu peux donner vie à ces explications : comment arpente-tu les ruelles sombres et étroites du caire, fréquentant les mendiants, les gamins coupeurs de bourses, les soldats de l’islam , les chiens, les chats, les poules… comment-t’y prends-tu pour asservir les membres de ton troupeau ? pour tenter ces impies ? te sens-tu bien dans cette époque liberticide ? qu’envisages-tu de faire à l’encontre de ceux qui ont envoyé cette expédition si loin de chez eux ? tu peux bien sûr ajouter des rôle-play, ou bien donner tes idées, tes ressentis, jouer des scènes où tu tente des imams, des princesses enfermées dans leur palais, des gosses des rues, des sages, des étudiants (le monde arabe était à l’époque très riche et très cultivé, détenteurs de connaissances perdus par les chrétiens).
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Sam 3 Mai 2008 - 2:37

Ou ai-je bien pu atterrir ? Qu’était devenu le fier pays des égyptiens luxueux et grand ? La misère semble avoir grandi de façon fulgurante. Les bâtiments ne ressemblent a rien et pourrai tout juste être digne pour de vulgaire roturier.
C’est avec le coin d’une lèvre levé d’écoeurement que Tjay arpente les nouvelles anciennes rue du Cair. La crasse et la basse populasse ayant proliféré comme de la vermine…

Plusieurs années s’étaient écoulées. Tjay se trouva un petit repère discret et se mis a la page. Il appris les coutumes, les langages, les modes de vie et autre nouvelle religion.
Il lui fallut de longues années pour accomplir cette tache mais une bonne chose était faite.

En parrallele, il était parvenu a faire des recherche sur les fameux pilleur de tombe et la conclusion était qu’il fallais se rendre a damas. C’est la seule piste exploitable.
Il fallais donc préparer se voyage ! Chasser sera rendu difficile lors de se genre de déplacement. Aussi, il allait lui falloir de la chair fraîche sur laquelle se nourrir.


"Séfina ma toute belle…l’heure de la chasse a sonner. J’ai besoin d’une humaine.
Non…. Une humaine ne suffirai pas, elle pourrait s’ennuyer. Tu sais c’est un peu comme ses animaux de compagnie, si ils sont seul il finissent par s’ennuyer. Nous allons donc chasser 2 humaines.
Quoi que…ne dit-on pas jamais 2 sans 3 ? J’ai envi de jouer avant se petit voyage et je t’autorise a m’accompagner…
Voile toi, nous partons pour la chapelle chrétienne…"


Tjay et sa servante se mettent alors en route.
Au détour d’une rue, une poignée de mendiant lui barre la route


« S’il vous plais, vous n’auriez pas une petite pièce ? J’ai une femme et des enfants malades…. »

A ses mots, Tjay souri de façon presque maléfique. Il plongera son regard dans celui de chacun des mendiants, engageant une brève discussion puis il termina par :

"Ne trouvez vous pas scandaleux que se marchand au coin de la rue soit si aisé financièrement et pas vous ? Il est propre et en bonne santé, avec bien plus de nourriture qu’il lui en faut. Et ses doigts…. Avez-vous vu ses bagues ? C’est injuste mais il n’est pas trop tard…."

Une minute plus tard, une levée de mendiant déboulera à toute allure en direction de la boutique du fameux marchant. Se dernier se fit piller en moins de temps qu’il ne fallu pour le dire. Séfina s’approcha de Tjay en lui saisissant le bras

« Vous etes incorrigible maître hihihi »

Les deux personnes continuèrent jusqu'à atteindre la fameuse chapelle.

« Ma jolie petite vipère… dissimule toi et observe le savoir faire de ton maître. Cela pour t’être utile pour me servir dans l’avenir. »

Cette dernière acquiesce et s’exécute. Tjay quand a lui, a repéré une charmante none priant a genoux devant la statue d’un homme a demi nu qu’on appelais jésus. Il entre alors dans la chapelle, sa langue sifflant d’excitation. Il s’avance, sans un bruit vers sa proie et entame alors son jeu de comédien. Il simule un sanglot et se met a genoux devant la jeune femme qui se retourne alors surprise

« Pardonnez moi ma sœur….je ne suis qu’un misérable serpent….je me suis tellement écarté du droit chemin…. »

« Allons allons relevez vous… allons dans le confessionnal et soulagez votre conscience »

Tjay se lèvera alors, sa langue sifflant de plus belle alors qu’il adresse un regard vers la statue de jésus des plus fourbe et malsain, puis entre dans le confessionnal en compagnie de la none.
Séfina elle, se contente d’observé, ne comprenant pas se que son maître fabriquais mais, après quelque minutes, les deux personnes sortent enfin du confessionnal et la none viens se pendre au bras du Séthihte qui la guide jusqu'à la sortie.


« Quand dit tu Séfina ? Elle ne sera plus folle de la messe a présent ! Je n’ai d’ailleurs jamais goûté le sang d’une femme à la peau clair…. »

La dexieme chasse se ferra le lendemain, lors de la procession d’un sultan voulant exhiber sa nouvelle femme a son peuple lors d’une sortie nocturne. C’était une femme très belle, une égyptienne pur avec de beaux et longs cheveux noirs et un regard envoûteur.
Séfina se sera débarrassé discrètement d’un garde rapproché de la future femme du sultan et Tjay se sera déguisé pour prendre sa place. Il ne lui faudra pas bien longtemps pour parvenir a capter son attention et a lui adresser quelque parole. Puis tout deux s’éclipseront. Plus tard dans la soirée, la dite femme se jettera au pied de Tjay, l’implorant de le servir.
Faisant preuve d’une extrême générosité, le Sethite accepta. La jeune égyptienne se prosternera une fois de plus, lui demandant l’autorisation de faire construire un sarcophage à la hauteur de son rang, argumentant un odieux chantage avec le trésorier sur sultan.
Tjay acquiesce et la remerciera en venant se délecté du fabuleux breuvage qu’elle est toute disposé a lui offrir a partir de maintenant.
Voila pour la seconde


Il trouvera alors la dernière femme dans une vente d’esclave en plein marché nocturne. Un marchant douteux les a enchaîné et les exhibe à la vu des plus offrant. Dans le lot, une jolie negresse, gracieuse comme une gazelle attirera l’attention du vampire.

« Séfina ma douce ? Il est temps de me montrer se que tu es capable de faire. Je veux cette femme ! »

Elle acquiesce et s’avance vers le marchand, commençant un subtil jeu de séduction tout en lui subtilisant les clefs. Enfin, elle passe dans le rang au esclave, comme pour choisir de la marchandise en tapotant sur les postérieurs des filles et en faisans semblant de tâter la marchandise. Une fois a proximité de la femme que son maître voulait, elle lui adressera quelque mot, glissant le jeu de clef dans son décolleté. Elle rejoindra son maître après cela en lui disant « j’espère que le spectacle va vous plaire maître…. »

Peu après, les esclaves se libèrent et se révoltent, s’enfuyant après avoir assassiné leur bourreau. Toute disparaissent, sauf une qui vient se placer au pied du vampire, caressant sa jambe tout en le regardant avec un air suppliant.

Tjay avais a présent son petit troupeau de 3 femmes, sa douce et fidèle Séfina et une charrette avec un sarcohage qui les attendra sur le lieu de leur destination
Il est temps de se rendre a damas !
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

le voyage vers damas

Message par Osiris le Dim 4 Mai 2008 - 23:29

« à Damas ? réponds séfina. Mais oui bien sûr mon maître. J’irais jusqu’au bout du monde avec vous… »

le voyage jusqu’à damas se déroule bien dans l’ensemble. Flanqué dans un panier d’osier, tu somnole le jour pour sortir la nuit. Tes activités nocturnes sont trop personnelles pour être citées ici, disons que les choix sont nombreux. Les convois de marchands sont à cet époque bien escortés par des cavaliers islamiques, afin de pouvoir faire face aux attaques des brigands. La sécurité y est donc rassurante, il n’y aura pas beaucoup de risques que ta planque soit ouverte en plein jour. De plus, séfina et ta petite troupe veille à ce que personne ne vienne t’importuner.
Après avoir passé les étendues désertiques bordants le caire, le convoi franchit des régions montagneuses pour parvenir aux plaines verdoyantes entourant les fleuves du tigre et de l’euphrate. Quelques nuits plus tard, il arrive dans les étendues boisées entourant la région de Damas pour enfin aboutir aux jardins labyrhintiques entourant la cité. L’ambiance y est sereine, le convoi croisant parfois des groupes d’hommes se rafraichissants autours des fontaines, discutants dans les vergers en se délectants des fruits de taille inouïs, ou encore de savants et philosophes buvants des tasses de thés ou de cafés tout en évoquants des théories sur l’islam ou l’arrivée des franges dans la région. Au milieu de la nuit, le convoi arrivent devant les portes de Damas.



Les portes de Damas

Les portes et les murs de Damas ont une histoire qui mérite que l’on s’y attarde. Ayant subi d’innombrables invasions au cours des siècles, ces fortifications ont été maintes fois reconstruites pour devenir cet amalgame hétéroclite. Les constructions sont un étrange mélange de diverses cultures. Des segments intacts datant de l’époque romaine font place à des parties byzantines, umayyade ou ayyubide.

Les sept portes de la ville sont également chargées d’histoire et sont actuellement en cours de rénovation. La plus vieille, Bab Sharqi, remonte à l’époque romaine. C’est une triple porte, la partie du milieu est réservée aux véhicules et les petites portes latérales aux piétons.



A Damas, l’air est frais et parfumé. Le convoi suit une longue rue pavée qui mène vers l’artère principale de la cité que les marchand nomment « la droite rue ». arrêtant sa marche devant les comptoirs de la triple porte Bab Sharqi, le convoi subit plusieurs bouleversements. Tout d’abord, les cavaliers montés prennent congé et se dirigent au trot vers les casernes de la garde du quartier musulman. Des multitudes de porteurs viennent décharger les marchandises, sous les grands gestes et remontrances des marchands eux-mêmes qui tentent d’organiser en vain le dépot de leurs articles. Et bien vite les chariots vides reprennent leur progression vers le cœur de la cité où ils seront stationnés avant leur prochain départ.

Il faut peu de temps avant que ne te soit remis ta charrette bachée contenant le sarcophage que tu as demandé. Deux chevaux vulgaires mais robustes tirent une charrette à deux roues toutes aussi solides. Séphina prend les rennes des montures du chariot et une fois que tout le monde a pris place tant bien que mal, elle entame la traversée de Damas vers le quartier chrétien…
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Tjay le Lun 5 Mai 2008 - 9:41

Edit par Osiris:

Le quartier chrétien
Le quartier chrétien est une communauté très unie qui est souvent en conflit avec les voleurs du Haddad (quartiers pauvres) qui escaladent leurs murs et arpentent leurs rues. Malgré les promesses de protection des représentants du sultanat, les Chrétiens savent qu’ils sont un îlot, coupés des leurs, et que leur existence provient de la charité et non de la tolérance. Les Croisades sont des périodes d’épreuves douloureuses, car lorsque les Franj attaquent, les Damascenes chrétiens sont les premiers à subir des persécutions. Les remparts du quartier chrétien courent le long de la Droite Rue au sud, tandis que l’Arche romaine et la chapelle Sainte Marie forment la limite est. L’Arche romaine était autrefois un monument important de Damas qui se trouvait à l’intersection des deux axes majeurs de la ville. De ces deux axes, seule la Droite Rue est restée, l’autre ayant disparu, englouti par de nouveaux murs, de nouvelles rues et maisons.
C’est donc en longeant les remparts bordants la droite rue du quartier chrétien que séfina s’arrête devant ce qui semble être un lieu de plaisir.


Réponse de Tjay:

Voila qui vous conviendrai parfaitement maître.

En effet ma belle mais je préfère évité d’être vu durant les premiers temps de notre séjour en se lieu. J’ai besoin d’en apprendre plus avant de risquer que l’on me voie. A toi de jouer et ne me déçois pas !

C’est un plaisir et un honneur pour moi de vous servir maître. Vous pouvez compter sur moi.

Et séfina disais vrai. Elle parvins aisément a se faire une place dans se milieu et a y faire engager le troupeau de 3 femmes que son maître avais pris avec lui pour le nourrir et le distraire. Elles allaient devoir également travailler comme fille de joie afin de permettre à Tjay de conserver un certain anonymat.
Apres une dizaine de jours, une fois bien implanté dans se lieu, Tjay fit une découverte des plus intéressante, grâce une fois de plus a Séfina qui prenais son rôle très au sérieux, toujours en quête de plaire encore plus a son maître.
Un prêtre venait régulièrement s’adonner a des plaisirs que son culte juge interdit. Mais pire que cela, se prêtre est une goule probablement au service d’un vampire, tout comme Séfina.
C’est Grâce a ses charmes et a sa sensualité, ainsi qu’a l’alcool qu’elle pu obtenir ses informations.


Il est temps d’espionner cette créature. Bon travail Séfina, je prend la suite en main mais reste dans les parages, il se pourrai que je fasse appel a toi très bientôt.

Tjay espionnera alors pendant 4 nuits la goule et apprendra des choses vraiment intéressantes.
A son retour dans son repère, il convoque son troupeau ainsi que Séfina. Il leur exposera un plan qu’il a concocté. Se plan vise a charmé le père Silvanio et a l’emmener dans une pièce discrète pour qu’un petit interrogatoire y soit fait.
Obéissante, les jeunes femmes se mettent au travaille et la goule en question tombe dans le piège sans s’en rendre compte. Les femmes sont a ses pieds et Séfina lui fait un massage jusqu'à se que son coté guerrière se montre au grand jours et maîtrise aisément se prêtre jusqu'à l’apparition du maître.


Père Silvanio….vous semblez être en exelente compagnie d’après se que je vois…

Les main derrière le dos, il fait les 100 pas devant lui en le blâmant d’accusation tel que l’alcool, les femmes, la luxure et l’envie qui sont contraire a ses pratiques. Le père Silvanio est rapidement mal a l’aise, toujours tenu fermement par Séfina.

J’ai appris récemment qu’il va y avoir ’une cérémonie de présentation des nouveaux-nés de la ville, le 3ème jour de la 5ème lune, c'est-à-dire dans 3 nuits.

Voila déjà 2 semaines que je suis ici….pourquoi quelqu’un de mon rang n’a-t-il pas été invité ?

Je me demande se qu’il se passerai si des jeunes femmes dénudé allais se plaindre a la chapelle pour traitement peu catholique envers des filles de joie…. Hein père Silvanio ?


A se moment la Séfina, en exelente comédienne, simula des plaintes et des contextes douteux et bien vite, le père silvanio compris qu’il n’avais pas vraiment le choix et demanda alors au vampire se qu’il voulais.

Un claquement de doigts et la none de son troupeau viendra prêt de son maître


Se que je veux est simple. Je veux être présenté à Darshuf lors de cette cérémonie !
Arrangez vous pour m’obtenir un entretient et j’exige que se soit vous-même qui m’accompagnerez jusqu'à la madrasas (école de loi) ou se déroulera la cérémonie.


Tout en disant cela, il présentera la none face au père silvanio. Sa langue de serpent viendra lécher le frêle cou de la jeune femme autrefois catholique et ses mains viendront lui masser la poitrine se qui aura pour effet de lui faire lacher quelque soupire d’aise et de plaisir.

Comprenez par la que j’ai les moyens de rendre votre vie un véritable enfer…

Le père Silvanio, comprenant vite la situation, n’eu d’autre choix qu’accepter l’offre du vampire.
Il reviendra le chercher dans 3 jours….
avatar
Tjay

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Tjay
Race: Disciple de Seth
Carrière actuelle: Vampire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tjay

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum