derrière le voile de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

derrière le voile de la nuit

Message par Osiris le Lun 14 Avr 2008 - 18:59

des informations et de quoi alimenter vos RP : ce qui se cache derrière les murailles des villes la nuit, les vampires et la foi islamique, les ashiras, etc
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: derrière le voile de la nuit

Message par Osiris le Mar 15 Avr 2008 - 14:14

Les morts-vivants et l’Islam



Les prédateurs vampiriques qui chassent dans l’Islam sont fondamentalement les mêmes que ceux de l’Europe Chrétienne. Ils font remonter leur origine à Caïn, le fils meurtrier d’Adam et Eve, et sont divisés en 13 clans plus quelques lignées additionnelles. Ils possèdent les mêmes forces et faiblesses que leurs frères chrétiens et (en termes de jeu) obéissent aux mêmes règles que celles édictées dans les autres produits Âge des Ténèbres.



Mais un grand fossé culturel sépare les Chrétiens et les Musulmans. Non seulement la montée de l’Islam a affecté tous les résidents - vivants ou non de l’Arabie, du Croissant Fertile, de l’Afrique du Nord et de l’Espagne, mais beaucoup de vampires de ces régions avaient déjà une vision différente avant cela. Les Nosferatus de la région (connus sous le nom de Mutasharidin) n’ont par exemple jamais adopté l’attitude repentante de leurs frères européens, restant fidèles à leur héritage de l’effrayant chasseur qui leur donna le jour. Et si les ”Assamites” et Séthites d’Europe sont des étrangers, les Banu Haqim et Walid Seth sont les seigneurs de la nuit au Proche Orient. Ce sont leurs terres, et les rares Ventrues sont ici des étrangers.



Pour beaucoup d’autres clans, l’Islam lui-même a créé un changement radical. Les Lasombras de la région - ou Qabilat al-Khayal, pour utiliser leur nom arabe - ont embrassé l’Islam tout comme les membres des Bay’t Mushakis (Brujahs) et des Ray’een al-Fen (Toréadors). Ils voient dans cette foi nouvelle et dynamique une voie royale vers le pouvoir et même le salut.



En fait, l’Islam a aboli certaines divisions entre les anciens clans. Les vampires de l’empire sont à présent répartis en trois grandes catégories, selon leur point de vue sur cette foi plutôt que l’héritage leur sang.


Les plus ardents fidèles de l’Islam ont formé une nouvelle secte appelée les Ashirra. Dérivée de l’Islam shiite, la secte des Ashirra prêche que Muhammad a donné aux Caïnites une possibilité de rédemption s’ils deviennent de bons musulmans et se soumettent à la volonté de Dieu. Des imams vampiriques mènent des communautés religieuses de Caïnites dans presque toutes les villes du monde musulman, les guidant vers le salut.



Bien sûr, la politique et l’ambition empoisonnent cette secte comme n’importe quelle autre entreprise vampirique. Les imams et autres vampires religieux manigancent pour accroître leur prestige et leur influence. Ils passent des accords avec les infidèles et luttent contre les croyants. La vraie dévotion est rare, et la pureté inconnue.



Comme l’Islam mortel, la secte Ashirra aspire à être une communauté unie mais est en fait composée d’une multitude d’enclaves liées par une croyance commune. Les Ashirra d’une ville peuvent être de fervents défenseurs de l’Islam, même des persécuteurs d’infidèles, tandis que d’autres seront plus indolents dans leur profession de foi. Les réalités locales dirigent la nuit, tout autant que le jour.



(Le chapitre deux : Une foi pour le Monde donne plus de détails sur les Ashirra)



Cyniques et survivants



La majorité des Caïnites dans le monde islamiste sont musulmans de nom, mais pas de cœur. Prédateurs égoïstes au même titre que leurs cousins chrétiens, ils prennent Dieu et le Prophète au sérieux mais savent aussi que leur malédiction les sépare de l’humanité. Ils suivent la culture dominante parce que cela est pratique, mais se tournent vers d’autres coutumes pour repousser la Bête et traverser la nuit. Certains se concentrent sur les communautés cultivées des cités islamiques et adhèrent à la Voie de la Communauté (appelée Tariq el-Umma) tandis que d’autres mènent la dure existence des tribus du désert, suivant la Voie du Nomade (ou Tariq el-Bedouin).



Les vampires qui se souviennent d’un âge antérieur à l’Islam se trouvent souvent dans cette catégorie. Ils restent peut-être fidèles aux fois animistes (ou autres) de leurs jours vivants, mais adoptent les apparences de l’Islam par commodité. Tout comme les vampires européens reconnaissent l’influence des prêtres sans toujours accepter le dogme chrétien, ces



anciens comprennent la sagesse qu’il y a à se soumettre à la culture dominante pour mieux l’exploiter.



Idolâtres et ennemis



Certains Caïnites se mettent consciemment à part de l’Islam et rejettent complètement ses préceptes. Beaucoup, comme les Walid Seth et les Baali, acceptent la culture dominante par instinct de survie tout en entretenant une foi qu’elle rejette complètement. Les Séthites adorent un ancien dieu et seraient appelés idolâtres par les Musulmans, tandis que les Baali soutiennent des forces identifiées à Satan.



Les vampires juifs et chrétiens se trouvent dans une sorte de zone d’ombre. Techniquement, ils appartiennent aux ”Peuples du Livre”, dont les croyances ne sont pas si éloignées de l’Islam. Mais la tolérance de leurs coutumes peut varier, surtout avec les massacres des Croisades. Certains tiennent l’Islam dans la même estime incertaine.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum