indications sur la création d'un personnage du moyen-orient

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

indications sur la création d'un personnage du moyen-orient

Message par Osiris le Lun 14 Avr 2008 - 14:24

La vie et la non-vie sont différemment perçues dans le monde de l’Islam et dans l’Europe chrétienne de la plupart des chroniques Vampire : l’Age des Ténèbres. Ce chapitre fournit un grand nombre d’informations et de règles destinées à aider les joueurs et les Conteurs à créer et gérer leurs chroniques dans le Croissant des Ténèbres.

DE

Les personnages dans les chroniques du Croissant des Ténèbres, Caïnites et mortels, ont beaucoup en commun avec leurs semblables européens et utilisent les règles standard de Vampire : l’Age des Ténèbres. Les exigences d’une chronique dans les terres de l’Islam différent quelque peu de celle située dans le monde chrétien. Les contextes sociaux, économiques et environnementaux sont radicalement différents. Les pages qui suivent fournissent des conseils aux joueurs et aux Conteurs pour créer des personnages plutôt que des règles de création à proprement parler. Certains points de règles sont évidemment mentionnés, mais ils tiennent lieu de suggestions plutôt que de règles absolues.

Vie et mort ’ -

En tant que Caïnites, le passé des personnages avant leur Étreinte a une importance majeure. Des considérations telles que le sexe, l’origine ethnique et l’âge du personnage jouent un rôle déterminant dans la situation social d’un personnage, qu’il soit mortel ou Caïnite. Étudiez ces points avec soin et prenez-les en compte lorsque vous choisirez les caractéristiques. Utilisez les informations suivantes comme guide de création de personnage ou consultez les suggestions d’archétypes de la page 154. Ils sont modifiables et ce ne sont pas non plus les seuls personnages convenant aux chroniques du Croissant des Ténèbres. Là encore, ce sont plutôt des exemples ou des bases pour vous aider à créer des personnages.

Origines ethniques

Le monde musulman recouvre une vaste surface, de l’océan Atlantique à la mer d’Arabie et du Caucase aux déserts d’Ethiopie. Les Européens, à tort, ne font aucune différence entre tous ces groupes ethniques, ne reconnaissant que leur foi et de leur culture communes et oubliant leurs différences régionales. Un érudit de Cordoue, bien qu’il parle Arabe et pratique l’Islam, ressemble peu à un soufi de Bagdad. Le monde musulman n’est donc pas homogène ; les différences ethniques et culturelles jouent un rôle important dans la dynamique sociale de chaque région. Par exemple, les armées musulmanes ont pendant longtemps utilisé des troupes

issues des franges sociales et des marches géographiques de leur civilisation, exploitant les compétences et le tempérament de ces groupes moins civilisés (tout du moins selon le point de vue des élites). Grâce à leur compétence et leur mérite, ces groupes marginaux ont gagné une grande influence dans les hautes sphères politiques et militaires, rejoignant ou remplaçant les élites. En conséquence, les guerriers turcs et kurdes jouent un rôle-clé dans la société, dominant le peuple arabe perçu par les Européens comme synonyme d’Islam. Malgré cela, les frictions entre groupes ethniques peuvent jouer un rôle important dans vos chroniques, à la fois au sein d’une coterie et entre les joueurs et des membres d’une minorité. Confondre un membre d’un groupe avec celui d’un autre groupe à cause de son apparence (par exemple appeler un berbère un maure) peut avoir des répercussions dangereuses, comme la violence chez des mortels ou quelque chose de plus subtil (et d’insidieux) chez des Caïnites. Les principaux groupes ethniques du monde musulman sont :

• Les Arabes : Ils forment la majorité de la population du Moyen-Orient. Il existe plusieurs groupes distincts au sein de la population, la différence principale •étant la division entre nomades et sédentaires. Le terme ”Arabe” signifie ”habitant dans une tente”, bien que cet adjectif ne s’applique qu’aux peuples nomades, les badawi ou Bédouins, qui se nomment eux-mêmes ahl el beit, ou ”peuple des tentes”. La domination arabe des affaires musulmanes prit fin en 1059 avec la défaite d’al Basasiri contre les Turcs Seljuq.

• Les Berbères : De nombreux Berbères (mais pas la totalité) mènent une vie de nomade. Ils vivent en Afrique du Nord, sur les terres que les Arabes appellent Maghreb (”terres à l’ouest du soleil”). Ils se nomment eux-mêmes Imazighen (”le peuple libre”) et sont constitués de groupes tribaux (qawm), dont les coutumes diffèrent beaucoup d’une tribu à l’autre. Le groupe le plus connu est sans doute les Touaregs, qui possèdent un alphabet et une langue distincts, issus du Phénicien.

• Les Kurdes : Tout comme les Turcs, les Kurdes jouent un rôle important dans l’appareil militaire de l’Islam. Beaucoup ont utilisé cet avantage pour gagner en influence et former une élite dans la société. Salah al-Din est le parfait exemple de cette élite kurde, représentée aujourd’hui à travers le Sultanat ayyubide.

• Les Maures : Ce terme (comme le mot Arabe) est utilisé par les Européens pour désigner les musulmans. Les Maures sont en fait un peuple mixte, d’origine Berbère-Arabe ou Berbère-Ibère. On les rencontre en Afrique du Nord et dans la péninsule ibérique.

• Les Perses : Autrefois maîtres du MoyenOrient, les Perses ont vu la fin de leur domination

avec le déferlement des armées arabes dans leur vague de conquêtes. Malgré cela, ils représentent toujours une part importante du monde musulman à travers l’existence du Califat de Bagdad.

• Les Turcs : Peuple d’Anatolie, les Turcs ont pris le contrôle de vastes zones du Moyen-Orient et sont devenus la classe dirigeante dans de nombreuses nations grâce à leur domination des sphères militaires. Le sultanat Seljuq dominait autrefois l’Asie Mineure et le Croissant Fertile, mais ils ont laissé dégénérer leur empire, pour être finalement renversés par les Kurdes ayyoubides sous Salah al-Din. Autrefois un peuple tribal, les Turcs ont généralement abandonné ce mode de vie, bien que des groupes nomades existent toujours pour perpétuer cette tradition.

Tout comme en Europe, les hommes ont plus de droits dans le monde musulman. Le Qur’ân et la shari’a contiennent tous deux un certain nombre de dispositions à cet effet. La société musulmane protège les femmes, les confinant dans un rôle limité pour les protéger de la corruption. Certaines travaillent comme domestiques ou artistes, mais ce sont les éléments les plus pauvres de la société. Les femmes plus fortunées se doivent de rester à la maison, souvent dans la partie de la demeure qui leur est consacrée, le harem. Lorsqu’elles sortent ou paraissent dans des lieux publics, les femmes portent le voile pour protéger leur pudeur et sont souvent accompagnées de membres de la famille ou de serviteurs masculins. Certains qadi (juges) plutôt extrémistes affirment cependant que c’est déjà trop de liberté et que les femmes devraient rester à la maison tout le temps.

Le Qur’ân et la shari’a garantissent aux femmes certains droits et une certaine égalité des sexes. D’un autre côté, ils favorisent de toute évidence les hommes par rapport aux femmes. Les hommes se voient accorder plus d’avantages par ces textes et lois sacrés. Ils peuvent divorcer plus facilement : les femmes doivent avoir de bonnes raisons et doivent en appeler à un qadi. Les hommes n’ont besoin que de répudier leur femme devant témoins. De plus, ils ont le droit d’avoir jusqu’à quatre femmes (et un nombre illimité de concubines). Il est à noter que des différences existent également au sein de la société musulmane, les lois chiites étant moins contraignantes que les lois sunnites, bien que cela ne soit qu’une question de degré de tolérance et non de l’absence ou présence de restrictions.

Les Caïnites sont moins enclins à être liés par de telles contraintes. Cependant, les personnages féminins doivent surmonter plus de difficultés dans une chronique du Croissant des Ténèbres. Les Disciplines Caïnites telles que Dissimulation (ou le rituel sihr

Masque d’Allah, p. 164) permettent de contourner certaines restrictions, bien que cette approche brutale soit risquée et réservée à des occasions bien particulières. Les personnages de sexe féminin peuvent se déplacer accompagnées de serviteurs masculins, vraisemblablement des goules, ou de membres de la famille (mortels ou Caïnites) pour éviter les difficultés rencontrées par une femme non accompagnée. Dans cette optique, les historiques Allié et Domestiques sont très importants pour un personnage féminin.

ÂGE ET GÉNÉRATION

L’âge (réel ou apparent) peut se révéler un facteur important dans les chroniques du Croissant des Ténèbres. Il influe sur les réactions qu’auront les autres personnes devant le personnage, et vice versa. La société musulmane accorde un grand respect aux anciens, plus particulièrement ceux qui font partie de la famille et cela s’applique aussi à la société caïnite. En règle générale, un vampire musulman témoigne un grand respect à son Sire - un nouveau parent à presque tous les points de vue — et honore de même les vampires de génération antérieure. Cela ne signifie pas que les personnages s’apprécient forcément, mais que les vampires plus vieux ou ceux de générations antérieures s’attendent à un certain respect.

L’âge peut également influencer l’apparence extérieure d’un personnage. Pour les Caïnites, l’Islam est une religion jeune (au même titre que le Christianisme), mais beaucoup de choses se sont produites depuis sa création. Les plus vieux vampires se souviennent encore de la vie avant que les enseignements de Muhammad ne soient répandus et avant que les forces musulmanes ne bâtissent un empire, ce qui peut quelque peu influencer leur vision de la foi. De même, les jeunes Caïnites peuvent subir les caprices de la politique au sein des terres de l’Islam, préférant un groupe déchu, comme le califat fatimide ou le sultanat Seljuq. Dans la péninsule ibérique, les Caïnites pourront préférer le califat Umayyade ou l’émirat de Taifa qui lui a succédé.

Religion

La religion est la question qui se prête le plus aux débats dans le monde musulman et représente un élément essentiel des chroniques du Croissant des Ténèbres. La société favorise les Musulmans, et la plupart des personnages dans Le Croissant des Ténèbres auront vraisemblablement adopté cette confession, tout du moins en théorie, mais ce n’est pas une nécessité absolue. La société musulmane tolère les autres religions et reconnaît les liens existants avec le christianisme et le judaïsme, dont les suivants sont reconnus comme faisant partie des ”peuples du Livre”. Cela ne signifie pas pour autant que les juifs et

LES BÉNÉDICTIONS

FIDELES

151

V

les chrétiens soient traités en égaux — ce n’est pas le cas - mais leur présence est acceptée comme faisant partie de la société, certainement plus que ne le sont les musulmans et les juifs en Europe. Les non-musulmans qui vivent dans une région musulmane sont appelés dhimmi et doivent payer en personne la jizya (impôts locaux) pour ce privilège. D’autres contraintes imposent aux dhimmi de ne pas porter de nom musulman, ne pas porter d’arme, porter des vêtements distinctifs, vivre à l’écart des musulmans et témoigner du respect à tous les musulmans. Il existe un nombre de facteurs à prendre en compte au sein même de la religion musulmane. Bien qu’un conflit ouvert entre factions chiites et sunnites soit rare, plus particulièrement alors que les Franj représentent une si grande menace, de nombreuses frictions colorent les relations entre personnages appartenant aux différents groupes.

Tout comme d’autres formes de discrimination, les Caïnites sont moins à même d’être concernés par la religion. De nombreux Caïnites parmi les plus vieux se souviennent des jours avant l’Islam et le christianisme et ne sont pas influencés par de telles choses. A l’opposé, d’autres, comme les Ashirra, se sont jetés corps et âme dans la nouvelle religion. Leurs relations avec d’autres, moins fervents, peuvent être tendues.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum