Le statut parmi les non-morts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le statut parmi les non-morts

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 23:15

Le sang lie tous les vampires, mais seul l’âge détermine leur statut et leur position dans la société Caïnite. Même si le lignage vampirique d’un Caïnite est important (mesuré par l’identité de son père, son clan et sa génération), le respect vient avec l’âge. Les vampires qui ont survécu pendant des siècles, ont amassé un grand pouvoir et ont relevé d’innombrables défis sont les forces dominantes de la société Caïnite. Cependant, l’âge n’est pas tout. Un ancien complaisant peut facilement être détruit par un nouveau-né ambitieux et seuls les fous perdent de vue cette dure réalité. L’âge peut signifier pouvoir et influence, mais un Caïnite stagne sans but et actions, devenant une proie facile pour les jeunes et les rusés.

Les infants : Nouvellement créés, les infants sont jeunes et encore à la charge de leur père. Ils sont considérés comme des enfants, mais sont rarement traités avec amour ou compassion. Une fois qu’un infant a appris le nécessaire (en une période qui peut aller de quelques nuits à plusieurs décennies), son père le présente au plus vieux vampire de la ville, généralement le prince. Il appartient à l’ancien d’accepter l’infant dans la société Caïnite et d’en faire un nouveau-né ou de le détruire.

Les nouveau-nés : Considérés comme de vrais vampires, les nouveau-nés sont jeunes et désireux de se faire un nom. Ce sont des jeunes chevaliers dans l’atmosphère féodale de la société Caïnite. Même si l’Europe est surpeuplée de vampires, il y a encore assez de villes, de châteaux et même de tavernes isolées où les jeunes nouveau-nés peuvent asseoir leurs prétentions. La plupart des nouveau-nés Étreints au cours des cinquante dernières années comprennent le 13eme siècle bien mieux que les anciens, car ce sont les enfants de cette époque turbulente. Ils se déplacent aisément dans les villes bourdonnantes d’activités et traversent le continent sans crainte. La majorité d’entre eux a voyagé jusqu’en Terre Sainte (de leur vivant ou envoyés par leur père) et en sont revenus assagis et endurcis. Ils manquent du pouvoir conféré par l’âge, mais l’immortalité n’a pas corrompu les nouveau-nés comme elle paralyse leurs pères et anciens. Alors que les Mathusalems complotent et que les anciens se livrent des guerres, les nouveau-nés sont les réels catalyseurs de la société Caïnite. Les nouveau-nés mènent la charge sur les champs de bataille alors que les anciens sont trop effrayés pour le faire. Ils concluent les nouvelles alliances avec les marchands mortels, les barons et les prêtres et contaminent généralement la société Caïnite par leur dynamisme et leur énergie. La majorité des Caïnites du 13ème siècle sont soit des nouveau-nés soit des ancillas.

Les ancillas : Un vampire devient un ancilla au bout d’un ou deux siècles de non-vie. Même si ce ne sont pas encore des anciens, les ancillas ont fait leurs preuves dans la société Caïnite et sont des pouvoirs établis avec lesquels il faut compter. Ils sont respectés et ont un statut comme conseillers ou hommes d’armes auprès de Caïnites plus âgés. De nombreux ancillas s’avèrent être de futurs anciens brillants, mais certains échouent, dépassant leurs limites, aveuglés par leur propre fierté.

anciens : Les anciens représentent l’autorité royale de la société Caïnite. La plupart des anciens sont vieux de plusieurs siècles, certains ayant été Ëtreint durant la Longue Nuit, voire avant. Ils dirigent des villes et de grands domaines, préservent les lois Caïnites et gardent les jeunes vampires dans le rang et à leur service. Ils sont devenus attachés à leur pouvoir et feraient n’importe quoi pour le garder. Entre complots et mauvais coups, les anciens sont à l’aise avec leur immortalité et défendent ardemment le statu quo. Certains anciens sont conscients de n’être rien d’autre que les instruments des vendettas des Mathusalems, mais acceptent de payer ce prix en échange de la sécurité et de l’influence dont ils jouissent.

• Les princes : Même s’il n’est pas lié à l’âge ou à la génération, le titre de prince reste néanmoins très important pour les Caïnites. Un prince est un Caïnite qui dirige un grand domaine (une ville, un comté, voire un royaume), obligeant les autres Caïnites à se plier à ses lois. Jadis, le titre de prince revenait au plus ancien Caïnite d’une région. Actuellement, un Caïnite se fonde une principauté et la fait respecter grâce à sa sagacité politique et à sa force. De nombreux princes du 13ème siècle sont des anciens de sixième ou septième génération, mais de nombreux ancillas et certains nouveau-nés font respecter leurs droits de princes lorsque de nouvelles villes se fondent. Cependant, il est plus facile de se proclamer prince que de faire respecter ce titre par d’autres Caïnites.

• Les Mathusalems : Au 13ème siècle, le véritable pouvoir repose dans les mains des quelques Mathusalems qui dépassent les anciens en âge et en influence. Vieux de plusieurs siècles, si ce n’est de millénaires, les Mathusalems n’ont pas d’égaux, à l’exception peut-être des Antédiluviens en torpeur. Il est dit qu’un changement se produit sur les vampires de cet âge. Physiquement, ces vampires entrent en torpeur durant des semaines, des années ou des siècles, de plus en plus fréquemment. Émotionnellement, ils deviennent maussades et renfermés, submergés par une profonde mélancolie et par le désespoir. Ils se languissent des nuits d’antan, mais savent que la Géhenne s’approche un peu plus chaque nuit. Certains font face à ce désespoir en se retirant du monde, devenant des mystiques et des ermites en quête du Golconde. D’autres revanchards et terribles, se perdent dans les combats et noient leurs doutes et craintes dans le sang et les intrigues.

• Les seigneurs : Comme le titre de prince, celui de seigneur n’est pas accordé par l’âge, mais par le statut et le pouvoir. C’est une addition assez récente à la hiérarchie Caïnite. Un seigneur est simplement le prince de plusieurs princes - un ancien puissant ou plus rarement un Mathusalem - qui jouit d’une influence certaine sur un grand nombre de princes et leurs domaines. Cet arrangement est de nature féodale, le seigneur divisant son domaine avec de plus jeunes Caïnites en retour de serment de loyauté et de soutien.

• Les Antédiluviens : Êtres mythiques et tyrans, les Antédiluviens sont les maîtres absolus de la Guerre des Âges, et fondateurs des 13 clans. De leur refuge, ils complotent et intriguent contre leurs rivaux, menant les clans comme des armées puissantes à travers l’Europe et le monde. Ce qu’est leur but - et l’objectif de cette folie seuls les Antédiluviens et Caïn le savent.

Des étrangers et criminels

Tous les Caïnites ne sont pas d’accord pour faire partie de la société des Damnés, ni n’y sont les bienvenus. Il y a toujours des bannis et des renégats et c’est aussi le cas parmi les Caïnites. Certains refusent d’obéir aux Anciennes Coutumes (les lois de Caïn) ou ont commis des crimes atroces aux yeux des autres vampires. Ceux-là sont exilés ou, s’ils le méritent, traqués et détruits. Ceux qui n’adhèrent pas aux Anciennes Coutumes sont considérés comme une menace envers l’ordre établi des clans, ce qui les rend dangereux.

• Les Caitiff : Les Caïnites sans lignée claire sont appelés des Caitiff. Ces vampires sans clan ne connaissent pas l’origine de leur clan, ayant généralement été engendrés et laissés pour mort ou Étreints par d’autres Caitiff. Même s’ils ne sont pas absents des rassemblements de Caïnites, tous les Caitiff sont considérés comme indignes de confiance et traités comme des bâtards, à peine mieux que des chiens. Les Caitiff sont tolérés dans la société Caïnite, mais n’obtiennent jamais de statut auprès de leurs frères membres d’un clan. Les sans clan sont condamnés à être des citoyens de seconde classe au mieux, des bannis au pire. Ils deviennent des boucs émissaires faciles, et n’ont aucun droit dans la plupart des principautés. Les stigmates inhérents aux Caitiff sont nombreux. C’est une malchance en plus de la damnation.

• Les autarkis : Ces vampires ont tourné le dos à la société Caïnite, refusant de vivre selon des lois édictées par une autre personne qu’eux-mêmes. Ils refusent les Anciennes Coutumes et la Guerre des Âges, désirant seulement être les maîtres de leur propre destin. C’est pour cette raison que les anciens les considèrent subversifs et les traitent comme une menace. Une fois désigné autarkis, un Caïnite affronte la nuit en renégat, chassé par les princes et les anciens, condamné à la Mort Ultime s’il est pris. Cependant, certains considèrent que ce danger est un moindre prix à payer pour leur liberté.

Le prince

Depuis l’époque d’Enoch et de Caïn, les vampires solitaires appelés princes gouvernent des groupes d’autres Caïnites, servant de meneurs et de protecteurs. Le sang et l’âge modèlent la hiérarchie Caïnite, mais le règne des princes lui confère une nature draconienne et prédatrice. En effet, un prince ne gouverne pas pour des raisons altruistes, il le fait pour sa sécurité et pour satisfaire son besoin de dominer les autres. Parmi les Enfants de Caïn, il n’y a ni égalité ni démocratie, seulement la loi des forts et des rusés, qui usent du titre de prince pour asseoir leur domination. À travers les époques, les titres et devoirs d’un prince ont changé, généralement influencés par la civilisation au cours de laquelle le prince était né ou celle pendant laquelle il régnait. Même si les princes sont nombreux, il en va de même pour les rois, ducs, Césars, archevêques et nombreux autres titres empruntés à la noblesse ou à la religion humaines. Les femmes qui servent de prince (et elles sont nombreuses), prennent généralement le titre de reine ou duchesse si elles souhaitent que leur titre indique leur sexe. Le terme princesse est rare, et nombreuses sont celles qui se font appeler prince, et tant pis pour le genre du mot.

Traditionnellement, comme à Enoch, le plus vieux Caïnite d’une région servait de prince, son âge lui valant cet honneur. Cependant, ce n’est plus souvent le cas actuellement. Ceux qui sont forts et puissants régnent et les autres sont des vassaux ou des rivaux. Alors que la Guerre des Princes se poursuit, de jeunes et ambitieux Caïnites usurpent les principautés de plus vieux vampires, devenus complaisants. À leur tour, de nombreux anciens réalisent les dangers évidents inhérents au poste de prince et cèdent leur titre à un jeune Caïnite dans l’espoir de se cacher derrière son trône ou défendent ardemment leur domaine, creusant un fossé entre jeunes et vieux.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum