Les autres sociétés de la nuit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:52

Le règne des rois et le pouvoir de l’Église sont souvent mêlés, créant un système complexe qui a trouvé un équilibre précaire au 13eme siècle et il en va de même pour les cours de la noblesse nocturne. Les affaires de foi (en Dieu ou en les voies) ne sont ni triviales ni académiques. Elles sous-tendent la société Caïnite autant que les cours mortelles. Dans l’état d’esprit médiéval de la plupart des Caïnites, les voies ne sont pas seulement une manière de traiter avec les plus sombres besoins du vampirisme, mais également une mesure de la valeur du vampire. Ceux qui suivent leur Voie avec fidélité et piété sont respectés, considérés comme nobles dans leur corps comme dans leur âme et sont donc des dirigeants dignes. D’un autre côté, les pécheurs ne valent pas mieux que des démons et un prince ou un seigneur à la Voie basse doit généralement recourir à la tyrannie ou à la violence pour cimenter son règne. Les voies, tout comme l’Église romaine, sont des pouvoirs à part entière. Même si elles ne sont pas aussi organisées que l’Église, les voies font néanmoins partie de la Lextalionis féodale.

La progression des voies dans la société Caïnite reflète celle du christianisme. La plupart des voies, qui ont commencé comme de petits cultes dans les nuits avant Rome, sont devenues de quasi-religions au 13ème siècle, avec leurs rites, leur liturgie et leurs prêtres. Même si toutes les voies n’ont pas développé tous ces atours, l’atmosphère religieuse de cette époque signifie que toutes les voies ont une dimension spirituelle et politique. Alors que la noblesse nocturne règne sur la nuit, les voies dirigent les âmes et les Bêtes de tous les Caïnites et sont la source de leur pouvoir politique. Même les voies comme la très apolitique Via Bestiae a un degré de pouvoir qui aide à contrer les règnes établis des seigneurs et princes.

Tous les Caïnites ont une loyauté double : envers leur suzerain et envers leur Voie. L’une protège les vampires de leurs rivaux, l’autre de leur Bête.

De nombreux princes, comme leurs pairs mortels qui se tournent vers l’Église, usent des voies pour légitimer leur prétention au trône. La plupart subissent des couronnements élaborés dans lesquels leur est conféré le droit de régner, non seulement parce qu’ils ont un domaine et y font respecter la Lextalionis, mais par l’assentiment de leur Voie. Dans d’autres cas, les princes et seigneurs courtisent les voies et leurs prêtres pour obtenir leur soutien et celui de leurs fidèles. Les résultats sont une montée lente mais graduelle des voies comme entités politiques. Alors que les princes et seigneurs se tournent vers les voies pour obtenir du soutien et offrent des domaines et autres promesses, les voies et leurs clercs croissent en prestige et influence en tant que conseillers ou pouvoirs féodaux.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:53

Les prêtres livides

Le terme ”prêtre livide” provient de l’habit pâle que les adeptes français de la Voie des Cieux portaient au début du 12ème siècle, mais se réfère maintenant à tout Caïnite reconnu comme professeur légitime d’une Voie. Dans le système féodal, ils jouent un rôle similaire à celui des prêtres, évêques et archevêques mortels : ils contrebalancent le pouvoir des seigneurs et des princes. La plupart ont leurs adeptes pour domaine, tout comme un prince ses sujets. La différence est que les prêtres livides ne demandent pas de serment d’allégeance, mais affirment que chaque adepte d’une Voie dépend naturellement d’eux et donc, est de leur domaine.

Au cours des 11ème et 12eme siècles, de nombreuses voies (principalement la Voie des Cieux et celle des Rois) prennent l’apparence de religions organisées. Les prêtres livides commencent à croître en nombre, se séparant du mouvement féodal naissant. Au cours du temps, plusieurs anciens et princes ont adopté des titres tels qu’évêque ou archevêque, par piété et pour contrebalancer l’influence croissante des seigneurs et monarques. C’est particulièrement vrai au début du 13ème siècle, lorsque les anciens pleins de ressources et indépendants refusent de plier face aux seigneurs et à leurs monarques. Ils usent de leur Voie et de leurs adeptes pour gagner de l’influence et du pouvoir, créant un parallèle au schisme mortel entre roi et pape.

Le rôle des prêtres livides est complexe. Ce sont des conseillers spirituels et mystiques, érudits dans leur Voie et connaissant tout sur Caïn. Ce sont également des entités politiques, accordant leur soutien à des princes ou des seigneurs qui leur promettent (à eux, mais parfois à leurs voies) de l’influence et du respect. Le soutien d’un prêtre livide peut suffire à accorder à un prince, ou à un rival, une victoire facile sur un domaine contesté. Les prêtres livides ont également le pouvoir de déposer un prince, citant les péchés contre leur Voie comme des manquements à la convention de Caïn, accusation qui ternit sérieusement la réputation et l’influence d’un prince. Pour cette raison, rares sont les princes qui oppriment les voies et leurs prêtres, sachant que cela pourrait suffire à déclencher une révolte ou à les exposer à leurs rivaux.

Cela ne signifie pas que les prêtres livides d’une même Voie sont unis. Les discordes et intrigues sont tout aussi communes parmi les prêtres Caïnites que la noblesse nocturne. Ces conflits empêchent les prêtres livides de devenir trop puissants. De même, les princes rusés laissent rarement une seule Voie devenir dominante dans leur fief. Ils ouvrent les portes à autant de voies que possible, les obligeant à entrer en compétition pour l’influence que le prince leur accorde.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:53

Les sectes

Même si le réseau de féodalisme Caïnite domine les nuits médiévales ténébreuses, tous les vampires ne choisissent pas de rester sous la bannière d’un seigneur ou d’un prince. La société Caïnite, malgré les apparences, a toujours été fractionnée, composée de cultes et de familles de sang. Dans les ombres des cours, il existe un certain nombre de sectes. Certaines ne sont rien d’autre que des sociétés secrètes, d’autres sont des rivales des princes et seigneurs de la région.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:54

Les inconnus

Lorsque Rome est tombée, de nombreux Caïnites âgées et puissants ont tout simplement disparu, s’évaporant dans les ombres et ne faisant plus jamais parler d’eux. Ces vampires secrets et mélancoliques forment les Inconnus. Contrairement aux monarques, de nombreux Inconnus choisissent de rester cachés. Ils sont censés reposer sous d’anciennes villes, regardant leurs jeunes frères faire les erreurs qu’eux-mêmes ont faites à Rome.

Certains tentent de guider et d’aider. D’autres sont revanchards et fiers et souhaitent seulement voir tous les Caïnites souffrir comme eux lors de la chute de Rome. Il est dit que des Inconnus ont joué un rôle dans la chute de Constantinople. Si tel est le cas, c’est un crime que la secte ne se pardonnera jamais. Depuis l’aube du 13ème siècle, les Inconnus pratiquent une politique de non interférence, allant jusqu’à envoyer des espions et des envoyés (des ”surveillants” pour reprendre leur terme) garder un œil sur les seigneurs et princes. Les Inconnus font également de gros efforts pour préserver le savoir Caïnite alors que la Guerre des Princes fait rage et que de vieux et précieux manuscrits brûlent.

La plupart des princes et monarques affirment que les Inconnus ne sont qu’une rumeur, des bavardages superstitieux sur des ”croquemitaines” anciens. Cependant, en secret, ceux qui se souviennent de Rome se rappellent des puissants seigneurs d’alors et savent qu’ils ne doivent pas provoquer l’ire du dragon endormi que sont les Inconnus.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:54

L’ordre des cendres amères

Les chevaliers Caïnites de l’Ordre des Cendres amères cherchent la rédemption rejetée par Caïn et dévouent leur non-vie à la Lumière de Dieu. Ses origines sont voilées de mystère, mais l’Ordre est présent en Europe et en Terre Sainte. Il poursuit un but censé avoir été transmis par le Christ lui-même. La plupart de ces adeptes pensent qu’il est de leur devoir de sauvegarder et protéger les reliques saintes - preuves tangibles de l’exis-

tence de Dieu - pour ne pas qu’elles tombent dans de mauvaises mains, Caïnites ou mortelles. Il existe d’innombrables légendes sur l’Ordre. Certaines prétendent qu’ils montent des étalons goules et combattent les forces infernales au nom de Dieu, ou que les chevaliers Caïnites de l’Ordre ont bu le sang du Christ et ont été libérés des tourments de la Bête. Seuls les Chevaliers des Cendres arriéres connaissent la vérité, et peu sont susceptibles de livrer les secrets de la secte à des étrangers.

Cependant, l’Ordre n’est pas au mieux. Des intrigues internes et des ennemis externes ont érodé une partie de son influence. La plupart de ses possessions en Terre Sainte ont été perdues, ainsi que les reliques, suite aux croisades et aux luttes entre Caïnites. Même en Europe, l’Ordre est sur la défensive. Même si c’était autrefois un pouvoir à prendre en compte dans le Languedoc ou en Espagne, la croisade albigeoise et la reconquista ont mis en ruine plusieurs de ses châteaux. Seul son quartier général, le Château du Lac en Ecosse est toujours secret et sûr, mais nul ne sait pour combien de temps. Pourtant, peu importe les revers, les Chevaliers de l’Ordre demeurent fidèles à leur but et cherchent toujours ceux qui sont dignes de la rédemption de Dieu.

Même si l’Ordre disparaît, cela n’empêche pas ses chevaliers de poursuivre leur objectif sacré. En Europe, de la Provence au Nord de l’Allemagne, les Chevaliers du Graal cherchent les reliques perdues, suivant rumeurs et légendes jusqu’aux plus noirs tréfonds du monde connu. Il est dit qu’un Chevalier du Graal voit plus de lieux en un an que la plupart des anciens en plusieurs siècles de nonvie. Cependant, alors que l’Ordre entre en contact avec les cours du sang des princes et des seigneurs, ses chevaliers constatent qu’il est de plus en plus difficile de ne pas être impliqués dans la Guerre des Princes. Cela s’avère être un combat perdu d’avance. La plupart des princes et seigneurs font combattre les Chevaliers du Graal en leur nom après leur avoir promis des reliques.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:55

Les infâmes

Les nuits changent. Les Caïnites sont repoussés de plus en plus loin dans les ombres et les jeunes rongent leur frein sous l’oppression des anciens. Partout où certains ont le pouvoir, comme les seigneurs et les princes, il y a des mécontents et des hors-la-loi. Parmi les Caïnites, ces hors-la-loi ont un nom : les Infâmes. La plupart des Infâmes, qu’ils soient brigands, rebelles ou bandits, refusent de se plier aux Traditions archaïques de Caïn et au règne des anciens. Ils considèrent la non-vie comme un don qui les libère de l’oppression de leur vie mortelle. Se soumettre volontairement à une servitude, envers leur père ou leur prince, est impardonnable.

Esprits libres et chaotiques, les Infâmes gagnent en courage. La montée des villes et des classes moyennes composées de guildes et de marchands a permis aux Infâmes de se tailler des royaumes sous le nez des seigneurs et des princes qui ne voudraient pas se salir les mains avec des artisans, des comédiens ou des ouvriers. Il n’est pas étonnant que les rangs des Infâmes soient composés de nouveau-nés des clans nobles et bas, lassés de l’oppression de leurs pères et princes.

Les Infâmes partagent peut-être des liens et ont un désir commun, mais ils ne sont pas plus unis que les cours du sang. De plus, ils doivent lutter chaque nuit pour leur survie. Nombreux sont ceux qui vivent comme des horsla-loi, formant des colonies d’Infâmes dans la nature, hors d’atteinte des princes et de leurs préfets. D’autres se cachent dans les villes, se servant des guildes pour masquer leurs mouvements et objectifs.

Au cours des dernières décennies, la ville portuaire de Marseille est devenue un refuge pour les Infâmes, source constante d’embarras pour St Régis, prince Toréador de la ville. Alors que de plus en plus d’Infâmes s’installent en ville, les tensions montent et semblent vouloir mener à la guerre. Cependant, St Régis livre un combat perdu d’avance, car il est isolé des cours de l’Amour courtois et de Paris suite à la croisade albigeoise. La plupart des Infâmes espèrent que Marseille deviendra ville franche avant la fin de la décennie.

Les Prométhéens se souviennent de Carthage et aimeraient la recréer. Prenant leur nom de Prométhée, qui a défié les dieux pour offrir le feu à l’humanité, Ceux qui amènent le feu (comme ils se nomment parfois aussi) veulent éclairer les Caïnites comme les mortels. Ils veulent créer une nouvelle époque où les Enfants de Caïn et ceux de Seth vivraient ensemble. Rêveurs et idéalistes, leur vision utopiste de la ”nouvelle Carthage” unit les Prométhéens grâce à un même objectif. La secte attire les Caïnites de toutes les strates, des seigneurs aux membres des bas clans, en passant par les princes. Tout comme les Infâmes, Ceux qui amènent le feu espèrent provoquer un changement total en commençant par la base, ciblant les jeunes Caïnites et la classe moyenne mortelle naissante plutôt que les nobles et les anciens. Plus organisés que les Infâmes, les Prométhéens ont de l’influence sur les éléments criminels de plus en plus nombreux dans les villes, ainsi que sur les marchands et les guildes.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Osiris le Sam 12 Avr 2008 - 22:55

L’hérésie caïnite

Crainte, l’Hérésie Caïnite est une tache sur les nuits du 13ème siècle. Corrompant le dogme gnostique et chrétien avec des mensonges et des apocryphes Caïnites, les origines de l’Hérésie remontent aux premiers siècles après la naissance du Christ. Dès lors, elle a usé de ses enseignements blasphématoires, de la force et de la manipulation pure et simple (sans mentionner l’évangélisme et le prosélytisme) pour accroître ses rangs et tendre ses filets jusque dans l’Église et de nombreuses maisons royales d’Europe.

La Curie cramoisie, corps composé des prêtres du culte les plus influents, dirige l’Hérésie. C’est la Curie cramoisie qui décide de la doctrine de l’Hérésie et tente d’en coordonner les mouvements, tâche quasi-impossible étant donné la nature fragmentée de l’Hérésie. La Curie prétend que Caïn était, en fait, le favori de Dieu et que sa marque est le signe de cette préférence et non une malédiction. En retour, ayant été touchés par la main de Dieu, tous les Caïnites sont comme des anges, révérés comme


des êtres divins, de vrais prophètes et messies. Depuis les premières nuits, l’Hérésie Caïnite a infiltré et perverti les prêtres chrétiens, amassant de grandes richesses et de l’influence en chemin. Elle a même tissé ses filets jusque dans la Voie des Cieux, détournant de pieux Caïnites vers une Voie noire qui mène aux ténèbres et à la damnation. Du coup, certains membres importants de la Voie des Cieux commencent à s’intéresser à l’éradication de l’Hérésie.

Plus importante pour l’Hérésie est la croyance que l’année 1239 annoncera la venue de la Géhenne. La plupart de ces adeptes, tant mortels que Caïnites, s’occupent à se préparer à cette éventualité, convaincus que Caïn reviendra pour rendre son jugement avant la fin de la décennie.
avatar
Osiris

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 12/04/2008

Feuille de personnage
Nom du personnage: Osiris
Race: Divine
Carrière actuelle: Maitre du jeu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les autres sociétés de la nuit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum