Erzebet Moore - BG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Erzebet Moore - BG

Message par Invité le Mer 7 Juil 2010 - 19:23

Prénom : Erzebet
Nom : Moore
Age : 34 ans

Surnom : aucun ; elle déteste toute forme de familiarité.

Résidence habituelle : New York

Porfession : propriétaire du Roaring Club, un club de jazz à Harlem ; agent dormant du Bureau Of Investigation...

Signes particuliers : polyglotte, Erzebet s'exprime indifféremment en anglais, français, roumain et en yiddish.

Caractère : Seule femme propriétaire d'un club privé à New York, Erzebet jouit d'une solide réputation de femme d'affaire. Respectée dans ce milieu et crainte en raison de ses supposées attaches avec la mafia juive, elle est froide et calculatrice. Erzebet ne se lie jamais au hasard et n'accepte rien qui ne serve en premier lieu son intérêt propre. Solitaire et sans attache, elle mène une vie en apparence "mondaine". Aussi à l'aise dans les soirées de charité que sur la scène de son club où il peut lui arriver de se joindre aux musiciens le temps d'un scat endiablé, Erzebet est une femme indépendante et émancipée. Un brin esthète, c'est une amatrice avertie d'art, passionnée par le surréalisme. Erzebet déteste par dessus tout la vulgarité et les préjugés. Farouchement attachée aux principes de liberté et d'égalité, elle est par ailleurs l'une des militantes actives du NAACP.

Histoire : Erzebet est la fille d'un Lord anglais et d'une féministe roumaine immigrée à Londres. Son père est renié par sa famille en raison de cette union contraire aux valeurs de la noblesse anglaise. Enfant unique à la mort de son père, il hérite néanmoins de sa fortune et part s'établir avec son épouse à Paris où il ouvre une galerie d'art moderne et prospére.
Erzebet nait à Paris et y demeure avec ses parents jusque vers 1910.
En quête de nouvelles rencontres, ils choisissent alors de s'embarquer pour les Etats-Unis.

Mécènes éclairés, les Moore deviennent vite incontournables pour les artistes qui viennent tenter leur chance à New York.
Erzebet grandit dans ce milieu où se côtoient auteurs, peintres, sculpteurs et musiciens.
Elle fait de brillantes études de journalisme à Columbia. Elle y fréquente des activistes de tout bord puis, révoltée par les crimes racistes visant la communauté afro-américaine, elle commence à s'investir dans la National Association for the Advancement of Colored People pour la promotion des droits civiques des minorités américaines.

Lors d'une manifestation Erzebet est arrêtée.
C'est là qu'elle est approchée pour la première fois par le Bureau d'Investigation.
A l'aise dans les différents milieux qu'elle fréquente, côtoyant tout autant les notables que la pègre et de fait "infiltrée" dans des milieux improbables pour une femme, Erzebet refuse la première offre qui lui est faite.

Ses parents vieillissant et passant de moins en moins de temps à New York, son père lui délègue progressivement ses affaires.
Avec la complicité de ses amis du NAACP, elle ouvre le Roaring Club et fait venir des groupes de la Nouvelle Orléans, participant ainsi à la promotion d'un nouveau style musical : le jazz.
Son club devient vite un lieu incontournable des nuits new yorkaises et la population s'y brasse dans une ambiance de fête et de faste tandis que les organisations d'extrême-droite ne cessent de prospérer dans le reste du pays.

Alors que le gouvernement vient enfin de décider de prendre des mesures concrètes pour mettre fin aux abominables crimes racistes, en particulier du Ku Klux Klan, Erzebet est de nouveau contactée par le Bureau.
Prétextant un voyage en Europe de l'est pour rendre visite à sa famille maternelle, elle disparaît quatre mois dans un camps d'entraînement où elle reçoit une formation à la filature, au tir et aux recueils d'informations et d'indices.

Lorsqu'elle rentre à New York, son club, théâtre d'une bagarre sanglante et meurtrière, a été fermé.
Persuasive et usant de ses charmes, elle remue ciel et terre pour obtenir les autorisations nécessaires à la réouverture du Roaring Club. Elle reçoit alors la visite des sbires de Monk Eastman qui veut lui "offrir" sa protection. Différant avec tact sa réponse, elle accepte néanmoins de rencontrer le Parrain avant de partir à la recherche de nouveaux groupes pour relancer son club.

Erzebet emmène son amie Peggy Guggenheim à la Nouvelle Orléans.
C'est au cours de ce voyage que cette dernière lui parle d'un nouveau projet : ouvrir une galerie à Londres...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Erzebet Moore - BG

Message par Nécronomicon le Ven 16 Juil 2010 - 19:23

Voila plusieurs mois que vous avez quitté la Nouvelle Orléans qui a laissé dans vos mémoires un souvenir impérissable: Un esprit unique y règne né de l'ambiance musicale qui lui est propre; la ville entière vit pour le Jazz baptisé là-bas le Jazz New Orléans, accessible à tous et joué de manière festive dans les rues et les clubs.
Ce voyage fut donc la promesse d'un autre projet : L'ouverture d'une galerie à Londres.


Nous sommes en Hiver 1923 à Londres; la météo est relativement clémente pour la saison, grâce à la pollution qui offre un micro-climat. Néanmoins il fait froid...les gens ne se poussent pas dans votre galerie pourtant bien située dans le West End...Les financiers sont aux abois et attendent de vous des résultats concrets immédiats...

Un matin un client apparemment fortuné fait sont entrée dans ta galerie; Il semble intéressé par les objets d'art qui font ta fierté. Il prend son temps et passe de longues minutes sur chaque article...pose des questions précises puis se présente: "Madame, mon nom est Carter Pattersson..., je suis conseiller en investissement et travaille pour le compte d'un riche industriel" Il te tend une carte de visite sur laquelle tu lis:

C-Invest
Cabinet de conseil en investissement

Carter Pattersson
Central Business District

"Mon client souhaite aménager un établissement ouvert au publique avec gout...sa fortune est sans limite...vous semblez avoir toutes les qualités requises pour répondre à ses exigences."

Il t'explique que son client supervise des opérations à Londres actuellement et il te propose de le rencontrer au Buckingham Palace ou il sejourne encore quelques jours.
"Vous pourriez lui présenter votre catalogue..."





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
Nécronomicon

Nombre de messages : 91
Date d'inscription : 24/06/2010

Feuille de personnage
Nom du personnage:
Race:
Carrière actuelle:

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum